octobre 2022

archive

Accueil octobre 2022

Exemple

Parcours INITIO – Catéchisme pour adultes

Chers paroissiens,

Et si le catéchisme n’était pas que pour les enfants ? Bien des adultes malheureusement en sont restés dans leur formation chrétienne à leurs cours de primaire avec quelques vagues souvenirs pittoresques : Noé et les éléphants dans l’arche, Jonas et sa baleine… 

Si dans toutes les matières de l’école nous avons toujours continué à apprendre et à approfondir, étonnamment dans la matière la plus importante : celle qui parle de Dieu, nous en sommes souvent restés à des concepts intellectuels enfantins. J’ai même constaté que bon nombre d’enfants du catéchisme en savaient beaucoup plus que leurs parents en théologie. C’est pourtant à chaque âge que nous devons approfondir notre foi, pour répondre aux grandes questions qui se posent à nous : la vie, la mort, l’Eglise…

C’est pourquoi nous vous proposons de venir redécouvrir les fondements de notre foi en 5 rencontres sur des thèmes simples de la vie chrétienne :

  • Qu’est-ce que croire ? (Est-ce une attitude personnelle ? Rationnelle ? Doit-on tout croire?…)
  • Ouvrir la Bible. (Comment l’interpréter ? Dieu était-il violent dans l’Ancien Testament ? Quels outils pour lire la Bible…)
  • Prier : pourquoi, comment ? (Apprendre à prier, je m’ennuie ! Prier ne servirait à rien car je ne suis jamais exaucé…)
  • A quoi servent les sacrements ? (Quelle nécessité spirituelle des sacrements ? Peut-on être sauvé sans le baptême ? La messe est-elle nécessaire ? Est-ce que Dieu peut me pardonner en dehors de la confession ?…)
  • Comment vivre en chrétien ? (Quel est le but de la vie chrétienne ? Quelle morale? Quels sont les commandements de Dieu ? et de l’Eglise ?…)

Ce parcours se répétera 3 fois ce qui vous permettra de ne pas rater une séance.Mis à part la première, elles peuvent être prises dans le désordre. Chaque rencontre se déroulera le mercredi soir de 20h à 21h30 dans les salles du Sacré-Cœur autour d’un enseignement, un temps de partage et de convivialité, sans inscription.

Bien fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse

Cycle 1Cycle 2Cycle 3
1- Qu’est-ce que croire ?9 novembre4 janvier3 mai
2- Ouvrir la Bible23 novembre11 janvier10 mai
3- Prier : pourquoi, comment ?30 novembre18 janvier17 mai
4- A quoi servent les sacrements ?7 décembre25 janvier24 mai
5- Comment vivre en chrétien ?14 décembre1er février31 mai


Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →
Exemple

Rencontre des soignants

Nous proposons un temps de rencontre pour les soignants (professionnels dans les domaines médicaux et para-médicaux), ainsi qu’aux étudiants de ces domaines professionnels, une fois tous les 2 mois.

Ces rencontres s’articuleront autour d’un temps fraternel de partage d’un événement de notre vie professionnelle, personnelle ou familiale, suivi d’un temps d’échange autour d’un document éclairant notre vie professionnelle par la foi chrétienne, et se clôturant par un temps de prière.

Une première rencontre de présentation est proposée le 22 novembre à 20h au presbytère de l’église Saint-Etienne, 10 rue Magenta à Mulhouse. Si vous ne pouvez pas participer à la première de ces rencontres, vous pouvez transmettre vos coordonnées au secrétariat de la paroisse Saint-Etienne par.stetienne@gmail.com pour que nous puissions vous communiquer les précisions pour les rencontres suivantes.



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →
Exemple

Lancement du parcours INITIO

En 5 séances, venez découvrir ou redécouvrir les fondements de la foi chrétienne et la beauté du message du Christ. Les mercredis soir de 20h à 21h30, animé par les prêtres don Pascal, don Armand ou don Vianney.

Enseignement et temps convivial.

Cycle 1Cycle 2Cycle 3
1- Qu’est-ce que croire ?9 novembre4 janvier3 mai
2- Ouvrir la Bible23 novembre11 janvier10 mai
3- Prier : pourquoi, comment ?30 novembre18 janvier17 mai
4- A quoi servent les sacrements ?7 décembre25 janvier24 mai
5- Comment vivre en chrétien ?14 décembre1er février31 mai

Sans inscription.

Quand : le mercredi soir, de 20h à 21h30.

 : au Sacré-Cœur, 84 rue de Verdun à Mulhouse.

Des questions ? → par.stetienne@gmail.com



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →
Exemple

Une fontaine au centre du village

Chers paroissiens,

En ce dimanche 16 octobre, ce jour où nous serons tous réunis pour notre fête de début d’année de la communauté de paroisses, je souhaite de tout mon cœur que notre paroisse puisse être cette fontaine au centre du village pour chacun de nous. Le bon pape Jean (Jean XXIII) que nous avons fêté il y a peu de temps, s’exprimait ainsi :

« L’Eglise est comme une vieille fontaine de village qui a abreuvé des générations pendant des siècles. Les gens passent et la fontaine reste. La fontaine ne distingue pas entre les personnes sympathiques et les antipathiques, entre les bons et les mauvais, entre les marginaux et les bien-pensants. Elle les accueille tous avec sa générosité proverbiale. »

Je voudrais rendre grâce avec vous pour l’Église présente sur notre territoire au travers de notre communauté de paroisses, pour tout ce que nous avons reçu à travers elle, le baptême, les pardons, le corps du Christ, les joies partagées, les amitiés, la fraternité…

Je rends grâce pour la communauté paroissiale que nous formons, et que nous cherchons à signifier, chaque dimanche en particulier. La communion au Christ, la convivialité, l’attention que nous portons les uns envers les autres, la prière commune, toutes nos prières personnelles et les offrandes de nos vies invisibles à nos yeux… Tout cela édifie la communauté. Car notre communauté de paroisses n’est pas un simple vivre-ensemble ; c’est un vivre-ensemble-avec-Dieu, un rassemblement appelé, voulu par Dieu. C’est Dieu qui nous rassemble.

Fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →
Exemple

Réflexion sur la foi, le service et …

Nous avons pu récemment écouter de belles paroles, lors des lectures de  l’épître et de l’évangile, elles nous parlaient de la foi, et du service.

Saint Paul écrivait à Timothée (« Le craignant Dieu ») combien il est bon  d’exprimer notre foi, don gratuit de la divinité, et même de la raviver. Et Jésus, dans l’évangile selon Luc 17, nous explique quelle est la puissance  de la foi : «Si vous aviez de la foi, gros comme une graine de moutarde, vous auriez dit à l’arbre que voici: ‘Déracine-toi et va te planter dans la  mer’, et il vous aurait obéi.»

Il est bien étrange que pour illustrer cette parole (qui semble impossible, un arbre a besoin de solide pour s’enraciner, on ne peut rien planter dans la mer) Jésus raconte cette histoire de serviteur, qui termine ainsi : De même vous aussi, quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné, dites : ‘Nous sommes des serviteurs inutiles : nous n’avons fait que notre devoir’».

Notez bien la traduction, Jésus a réellement dit cela: serviteur inutile, et non pas de «simples serviteurs».

Ce paradoxe (encore un ?) de l’Écriture, de la Parole de Dieu, sert, comme presque à chaque fois, à titiller notre questionnement. Comment un serviteur peut-il être inutile ? Son rôle est de servir, de «labourer ou garder  les bêtes», puis de « servir le maître de maison à manger et à boire».

Jésus nous donne deux occasions de réfléchir : 

  1. À quoi mène la foi, quand on la ravive, quand on l’exalte, quand on  demande à Dieu de l’augmenter en nous ? 
  2. Que devient le serviteur quand il a fini son travail ?

1. Rappelons que la foi est l’assentiment de l’intelligence à la Vérité révélée. (D’après le Catéchisme de l’Église Catholique)

Avoir la foi, c’est se dire en soi-même «j’adhère à l’écriture sainte, j’adhère à l’enseignement de Moïse, à celui des prophètes, et à l’enseignement du Christ». Et ce, avant même la compréhension. C’est être capable de se dire, «c’est vrai» avant de comprendre. C’est prendre à rebours le chemin habituel qui est de rejeter ce qui semble inaccessible. Et c’est justement cette adhésion, cette foi, qui va ouvrir les chemins de la compréhension. Comme le disaient Saint Augustin, et Saint Jean-Paul II, je crois pour comprendre, et je comprends pour croire.

Cette confiance, qui n’est pas une confiance aveugle, mais une confiance éclairée, nous transforme et nous met en mouvement, le mouvement vers Dieu, vers les autres.

Et celui-ci se manifeste par le service.  

La plus belle preuve, même si elle est bien reniée de nos jours, c’est l’héritage chrétien de notre civilisation, qui s’est ordonné dans les premières écoles, universités, hôpitaux, séminaires, missions.  

Le christianisme, au travers de chrétiens qui se sont mis au service des autres, est à l’origine de toutes ces institutions. 

La foi mène à la confiance en Dieu, en l’espérance, et au service d’autrui.

2. Mais alors à quoi mène le service, surtout quand il est accompli parfaitement, c’est-à-dire totalement accompli ?

La perfection selon la culture hébraïque, celle de Jésus, est l’accomplissement complet, quand « tout est accompli » (Jean 19, 30), alors la perfection est atteinte. C’est pourquoi la perfection hébraïque est tout à fait possible, contrairement à la perfection classique, qui désigne un idéal théorique inatteignable. C’est bien le cas de notre serviteur, il a fini tout son devoir, il n’y a plus rien à faire au titre du service, c’est pourquoi, au titre du service, il est devenu inutile. 

Cependant il est toujours là, et si, en tant que serviteur, il est inutile, il endosse alors un autre rôle.  

Les rôles dans une maison typique sont bien déterminés. Il y a le maître de maison, les fils du maître de maison, et les serviteurs. On trouve bien cette distinction dans la parabole du fils prodigue (Luc 15, donc juste avant notre texte), et dans l’enseignement de Jésus à propos de l’impôt dû au temple (Matthieu 17,25).

Jésus nous propose de comprendre que le serviteur, s’il est devenu inutile, une fois son service accompli, passe au statut de fils. Il n’y a pas d’autre position. 

Et c’est notre chemin, d’être au service, et de devenir Fils. 

Le service est une route vers la filiation, gloire et honneur du chrétien, don non mesurable que Dieu nous accorde.  

Et tout est don dans ce chemin: La foi est un don, qui nous fait recevoir la capacité et l’envie de service, qui quand nous l’accomplissons nous permet d’accéder au pouvoir de nous dire fils de Dieu.

Nous illustrons notre propos par une image de Jésus marchant sur les eaux. 

« Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? Et ils montèrent dans la barque, et le vent cessa. Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent: Tu es véritablement le Fils de Dieu. » (Matthieu 14, 31-33) 

Il est aussi question de foi, et les disciples, en reconnaissant la foi dont fait preuve Jésus, le reconnaissent comme fils de Dieu. Nous pouvons faire le lien avec le début du texte: Jésus, figure de l’arbre de Vie, marche, se plante, dans la mer. C’est ainsi que la foi peut faire se planter des arbres dans la mer.

Eric PORTAL, animateur du groupe d’étude biblique de la paroisse.

Dans la même rubrique

Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce fait au cœur de l’enseignement […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de ces chants qui marquent nos […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je serai croyant lorsque les chrétiens […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou images sont employés dans la […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes de crampons et baskets firent […]
Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

« Inspirez bien fort ! » : Qui n’a jamais entendu cette invitation du médecin, tout à l’écoute de ce qu’il se passe dans vos poumons, avec ce drôle d’outil qu’on appelle le stéthoscope ? Chaque jour que le Bon Dieu fait, nous inspirons l’air libre qui nous entoure, sans même nous en soucier : respirer est une action vitale, innée, inscrite dans notre corps… Pourtant, il est parfois utile de réapprendre à bien respirer.

De même et plus encore, la vie de l’esprit, à l’image du corps, a besoin d’une bonne « “respiration” ! mais d’une respiration à sa mesure, divine, spirituelle, qui trouve son inspiration dans l’Esprit de Dieu lui-même ; il est ainsi significatif que la Bible compare l’Esprit de Dieu à un souffle : « au commencement (…) le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux. » (Gn 1,2).

Vivre de ce souffle, vivre selon l’Esprit de Dieu, en reconnaissant et en intégrant ses signes dans notre vie, voilà résumée toute la vie chrétienne. Sainte Faustine, fêtée le 5 octobre dernier, l’écrivait ainsi dans son journal : « la voie la plus courte [pour aller à Dieu], c’est la fidélité aux inspirations de l’Esprit Saint ». C’est une voie dans laquelle le sacrement de Confirmation nous fait entrer en plénitude, par le don de l’Esprit Saint.

C’est pour cela que nous invitons tous les adultes qui n’auraient pas encore fait leur confirmation à rejoindre le groupe des « confirmands », en vue de la Pentecôte prochaine! N’hésitez pas à le proposer à ceux que vous connaissez et qui pourraient être concernés.

Fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse

*un confirmand est une personne qui désire recevoir le sacrement de la Confirmation et s’y prépare.

Adulte, pas encore confirmé ? → Rejoignez le groupe de préparation à la confirmation.

Contact : par.stetienne@gmail.com



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →