septembre 2022

archive

Accueil septembre 2022

Exemple

Ramassage de pommes dans le Sundgau

Lundi 26 septembre 2022, plusieurs paroissiens sont allés avec don Armand ramasser des pommes dans un splendide verger du Sundgau.

La récolte fut très bonne ! Prochaine étape : presser les fruits pour en faire du jus de pomme que vous pourrez déguster à la kermesse du Sacré-Cœur qui se tiendra le 16 octobre 2022.

Pour se joindre à l’équipe des Jardins du Sacré-Cœur, vous êtes les bienvenus aux permanences des Jardins Partagés tous les samedis de 14h30 à 17h.

Contact : jardin@portesdemulhouse.fr


Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, […]
Lire la Suite →
Exemple

Les catéchumènes, prunelle de notre communauté

Chers paroissiens,

Comme nous le rappelle l’architecture de certaines de nos églises épousant la forme du corps de Jésus sur la Croix, nous sommes appelés à former un seul corps. Un appel qui peut paraître un peu mystérieux, dans un monde où l’individualisme devient trop souvent la norme.

Pourtant, notre existence ne peut se concevoir de façon isolée : nous sommes reliés en esprit les uns aux autres, dans la mesure où nous nous ouvrons à l’Esprit de Dieu. En s’adressant aux habitants de Corinthe, Saint Paul nous le rappelle : « c’est dans un unique esprit, en effet, que nous tous, juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps. Tous, nous avons été désaltérés par un même esprit ». Nous rentrons en effet pleinement dans ce corps par le baptême, initiation par excellence, car nous ouvrant à la présence de l’Esprit de Dieu.

C’est donc toujours une immense joie de voir des frères et des sœurs recevoir le sacrement du baptême, que ce soit des nourrissons, des enfants et des adolescents, — comme ce fut le cas lors de la solennité de Pâques, l’année dernière ; nous avons eu la joie de baptiser 25 d’entre eux —, ou encore des adultes. 

Actuellement, notre communauté de paroisses accueille plusieurs adultes se préparant au baptême : Alexandra, Carole, Clara, Ophélie, Han Pin, Runelle, Annaëlle, Benjamin et Paul ; ainsi que d’autres encore qui discernent dans ce cheminement. Ils sont la prunelle de nos yeux ! Ils vont peu à peu prendre toute leur place dans l’Église. Leur intégration dans la communauté est nécessaire et décisive dans ce cheminement. 

Alors, chers paroissiens, je les confie à votre prière et à votre fraternité !

Bien fraternellement, 

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →
Exemple

Kermesse à la paroisse du Sacré-Cœur

Chers paroissiens,

Notre année scolaire a déjà bien commencé et il est désormais temps de nous tourner vers notre prochaine fête de communauté de paroisses qui aura lieu à l’occasion de la traditionnelle kermesse du Sacré-Cœur le dimanche 16 octobre 2022. Cette fête est bien entendu ouverte à tous les paroissiens, mais aussi à toutes personnes désireuses de mieux connaître notre paroisse, recherchant un moment de partage et de convivialité. Ce sera une occasion de plus pour mieux nous connaître, découvrir et accueillir les nouveaux arrivants sur notre paroisse ! La journée débutera par la messe au Sacré-Cœur à 10h30 (attention il n’y aura pas de messe à Saint-Etienne à 10h30 ce dimanche) avant de partager un repas festif dans les locaux du Sacré-Cœur. Plusieurs options vous seront proposées :

  • Un service de restauration sera prévu, assurant un repas chaud, ainsi que des tables et des chaises. Le repas chaud comprend deux Fleischschnackas avec salade + café + dessert (14€/personne).
    Si vous êtes intéressé par cette formule, nous vous prions de vous inscrire en ligne sur le site internet ou en remplissant un formulaire d’inscription papier qui est à disposition dans les églises.
  • Un stand de restauration rapide vous permettra aussi d’acheter des hot-dogs (knacki + baguette).
  • Il vous sera aussi possible de prévoir un pique-nique tiré du sac si vous le préférez. Pour le dessert, un stand « Pâtisserie » vous proposera un large choix de gâteaux et autres délices.

De nombreuses animations auront également lieu durant la journée : brocante, tombolas, animations et activités pour enfants et jeunes, vente de fleurs, vêtements, livres, jouets,… Parlez-en autour de vous et venez nombreux ! 

Afin que cette journée reste une fête pour chacun, nous serons reconnaissants de tous les coups de main que vous pourriez nous apporter pour :

  • Alimenter les stands en contenu (gâteaux, vêtements, articles confectionnés, jeux, …),
  • Installer les stands la veille, le samedi 15 octobre,
  • Tenir les stands, le jour de la kermesse,
  • Ranger les stands et la salle, le soir ou le lendemain.

Vous pouvez par exemple vous inscrire directement en ligne sur le site internet de la communauté de paroisse ou auprès du secrétariat par.stetienne@gmail.com.

Bien fraternellement, 

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →
Exemple

Ouverture de l’église du Sacré-Cœur

Chers paroissiens,

Voici quelques paroles de notre pape François sur l’ouverture de notre Eglise et donc de nos églises !

« L’Église “en sortie” est une Église aux portes ouvertes. Sortir vers les autres pour aller aux périphéries humaines ne veut pas dire courir vers le monde sans direction et dans n’importe quel sens. Souvent il vaut mieux ralentir le pas, mettre de côté l’appréhension pour regarder dans les yeux et écouter, ou renoncer aux urgences pour accompagner celui qui est resté sur le bord de la route. Parfois c’est être comme le père du fils prodigue, qui laisse les portes ouvertes pour qu’il puisse entrer sans difficultés quand il reviendra.

L’Église est appelée à être toujours la maison ouverte du Père. Un des signes concrets de cette ouverture est d’avoir partout des églises avec les portes ouvertes. De sorte que, si quelqu’un veut suivre une motion de l’Esprit et s’approcher pour chercher Dieu, il ne rencontre pas la froideur d’une porte close. Mais il y a d’autres portes qui ne doivent pas non plus se fermer. Tous peuvent participer de quelque manière à la vie ecclésiale, tous peuvent faire partie de la communauté, et même les portes des sacrements ne devraient pas se fermer pour n’importe quelle raison. Ceci vaut surtout pour ce sacrement qui est “ la porte”, le Baptême. L’Eucharistie, même si elle constitue la plénitude de la vie sacramentelle, n’est pas un prix destiné aux parfaits, mais un généreux remède et un aliment pour les faibles.[51] Ces convictions ont aussi des conséquences pastorales que nous sommes appelés à considérer avec prudence et audace. Nous nous comportons fréquemment comme des contrôleurs de la grâce et non comme des facilitateurs. Mais l’Église n’est pas une douane, elle est la maison paternelle où il y a de la place pour chacun avec sa vie difficile » (La joie de l’Evangile §46 et 47).

C’est donc avec joie que je vous annonce, avec son conseil de fabrique, que sera désormais ouverte tAvec le conseil de fabrique du Sacré-Cœur, j’ai donc la joie de vous annoncer l’ouverture de l’église du Sacré-Cœur pendant la journée. Chacun pourra ainsi venir s’y recueillir et y prier, en entrant par l’ouverture habituelle (rue de Verdun). Je remercie particulièrement les paroissiens qui grâce à leur investissement rendent possible cette ouverture, si importante pour les habitants du quartier.

Bien fraternellement, 

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

La liturgie chrétienne comprend de nombreux trésors pour nous aider à entrer de tout notre être dans les mystères de notre foi.  

Le chant grégorien fait partie de ces trésors, que le concile Vatican II avait particulièrement mis en valeur dans ses textes : « L’Église reconnaît dans le chant grégorien le chant propre de la liturgie romaine ; c’est donc lui qui, dans les actions liturgiques, toutes choses égales d’ailleurs, doit occuper la première place. » (Sacrosanctum Concilium 116). Ce chant sacré et millénaire contribue encore aujourd’hui à toucher les âmes : il n’est ainsi pas rare d’entendre des personnes ayant découvert ou redécouvert la foi simplement grâce à ce chant. Aussi sommes-nous heureux de le faire vivre, chaque dimanche, à la messe grégorienne de 9h, sous les voûtes de Saint-Étienne.  

Un Autre trésor de la liturgie romaine est la langue latine ; une langue sacrée que le concile Vatican II avait recommandé de conserver, en particulier pour le chant des fidèles au cours de la messe (Sacrosanctum Concilium §36 et 54). 

Or, le Pape François, dans ces derniers écrits au sujet de la liturgie, a particulièrement insisté sur l’unité liturgique de l’Église universelle, voulue par la réforme du concile – une unité qu’il est tout à fait possible de vivre dans la continuité de l’héritage latin et grégorien, pleinement recommandé par le concile Vatican II. 

C’est en particulier pour toutes les personnes attachées à cet héritage, et pour répondre à l’invitation du Pape, que nous proposons désormais le premier dimanche de chaque mois, à 9h, une messe grégorienne célébrée dans le rite du concile Vatican II et davantage revêtue de l’usage de la langue latine (en particulier la prière eucharistique) ; et selon l’usage traditionnel, le prêtre et les fidèles y prieront dans une même direction, symbole de la marche commune de toute l’église « Corps du Christ », tournée ensemble vers son Dieu. Cette pratique de l’Église et désormais moins habituelle date des premiers siècles du christianisme : lors de la messe, les premiers chrétiens aimaient à se tourner ensemble vers l’Orient, symbole de l’attente du retour du Christ en gloire.  

Fraternellement, 

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse

La messe grégorienne cette année à Saint-Etienne :

  • Tous les samedis à 9h00 : messe unitas, messe grégorienne avec usage de la langue latine
  • Tous les dimanches à 9h00 : messe grégorienne 
  • Le premier dimanche de chaque mois : messe unitas, messe grégorienne avec usage de la langue latine 


Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →
Exemple

Photos de la balade et bénédiction des chevaux

Dimanche dernier, lors de la balade du curé au Val du Pâtre, les promeneurs ont eu la surprise et le plaisir de voir arriver au petit galop trois jolies cavalières qui avaient donné rendez-vous à don Pascal et à toute l’équipe paroissiale.

Les magnifiques chevaux se sont laissés admirer lors de quelques tours au galop, et chacun a pu apprécier la puissance de ces animaux de près.

(Voir article don de la création sur le cheval)

En plus d’une balade agréable pour tout le monde, don Pascal a pu bénir les chevaux, mais aussi les cavalières et toute l’assemblée. De plus, nos trois prêtres n’ont pas pu résister au plaisir de se transformer en cavaliers temporaires pour faire un petit tour à cheval. Tout le monde était enchanté !



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce fait au cœur de l’enseignement du Saint-Père. […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de ces chants qui marquent nos mémoires et […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je serai croyant lorsque les chrétiens seront moins […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou images sont employés dans la Bible pour […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes de crampons et baskets firent leur apparition […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous demander aujourd’hui si nos désirs ont quelque […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou en Europe. Cette intuition communément partagée, que […]
Lire la Suite →
Exemple

L’évangélisation toute simple !

Chers paroissiens,

L’Église qui ne serait pas missionnaire ne serait pas l’Église, et ne répondrait pas à la volonté et au mandat du Christ. Si l’Église n’est pas missionnaire, elle ne sert à rien et n’a plus qu’à mettre la clef (de Saint-Pierre) sous la porte. 

Mais il y a mille manières d’être missionnaire ! On peut l’être comme Saint Paul qui va prêcher l’Évangile au bout du monde, comme Saint Charles de Foucauld qui va le vivre au fin fond du désert, comme Madeleine Delbrêl qui veut l’accueillir dans « nos rues », comme Sainte Thérèse -sainte patronne des missions- qui la porte depuis son Carmel en offrande de toute sa vie… A chacun de trouver la façon qui correspond à son appel intérieur !

Quels qu’en soient la forme et le chemin, la mission demande de sortir de soi-même pour permettre à d’autres de rencontrer le Christ. Il n’est pas forcément nécessaire d’aller chercher bien loin puisque le Christ s’est contenté de pointer du doigt notre « prochain » comme cible privilégiée de notre amour. Quel réalisme ! Pas la peine d’aller au bout du monde ! 

Et pourtant aimer son prochain n’est pas le plus facile, car on ne l’a pas choisi. Il est peut-être assis sur le même banc que nous à l’église, il se trouve probablement au même créneau horaire que nous à la machine à café du boulot le lundi matin, ou tout simplement c’est lui que je croise à la sortie de la messe juste après que le prêtre nous ait envoyé « dans la paix du Christ » ! 

Le Christ m’invite à l’accueillir gratuitement, qu’il soit nouvellement arrivé ou présent depuis plus de 50 ans, peu importe. L’évangélisation commence dans nos églises en puisant cet élan intérieur dans la liturgie que nous y célébrons. 

Alors n’ayons pas peur de ce beau risque relationnel auquel nous invite le Christ !

C’est tout simple et très fécond !

Bien fraternellement, 

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →
Exemple

En cette période de rentrée, nous pouvons nous attarder quelque peu sur ce phénomène de l’étude. Si la biologie est constitutive du corps de l’homme, elle ne suffit bien sûr pas à le définir. L’homme est un « sachant », il hérite de la connaissance et du savoir de ses anciens et c’est sans doute cela qui le constitue homme, bien plus que sa biologie.

Cependant, il ne nait pas sachant, il doit le devenir. Si les animaux n’ont aucun effort à fournir pour devenir ce qu’ils sont, l’homme est un être en devenir, quoique créé par Dieu. 

Créé par Dieu, dans la theoria, « Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme, que tu en prennes souci ? Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu, le couronnant de gloire et d’honneur ; tu l’établis sur les œuvres de tes mains, tu mets toute chose à ses pieds » (Ps 8).
De quelle noblesse héritons nous, n’est-ce pas ? 

Mais le grand paradoxe de notre Nature Humaine, c’est que l’homme est créé parfait et doit se perfectionner. 

Et dans cette praxis il doit user du temps, se souvenir de ses erreurs, travailler et travailler encore, bénéficier de ses prises de consciences pour grandir. La praxis est plongée dans le temps, dans la périodicité. 
Notre naissance dans ce monde temporel fait justement que nous avons à devenir parfait et cette perfection résulte de notre praxis, plongée dans le temps, marquée par le rythme des années. 
Elle nous amène à découvrir quelle perfection Dieu nous a déjà donnée. 

Tout se passe comme si l’on devait s’éveiller à ce qui a toujours été là et que notre praxis ne servît à rien, quoique tout à fait nécessaire.

Au-delà de l’apprentissage, notre perfection se trouve dans l’élévation de notre âme afin qu’elle aussi atteigne sa perfection, lui permettant d’être ravie en Dieu.

C’est le chemin de tout homme, que Jésus lui-même a parcouru :
« Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut. » (He 2, 10)

L’ultime perfection est la souffrance dans le sacrifice qui dépasse le paradoxe finalement apparent. Le sacrifice par excellence étant l’holocauste, pratiqué par les hébreux au temple de Jérusalem et accompli par le Christ dans le feu de la résurrection.

Eric PORTAL, animateur du groupe d’étude biblique de la paroisse.

Dans la même rubrique

Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce fait au cœur de l’enseignement […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de ces chants qui marquent nos […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je serai croyant lorsque les chrétiens […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou images sont employés dans la […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes de crampons et baskets firent […]
Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

Nous y voilà, la rentrée est désormais bien là ! Et nous sommes heureux non seulement de vivre ces jours de retrouvailles, de revoir des visages connus, mais encore de découvrir de nouveaux visages, de rencontrer et d’accueillir de nouvelles personnes dans nos paroisses.

Bienvenue à vous tous qui découvrez la communauté de Saint-Étienne et du Sacré-Cœur ! 

Afin de tisser entre nous les liens de la charité fraternelle, j’invite aujourd’hui tous ceux qui le peuvent à inviter à leur table une ou plusieurs personnes, particulièrement en ce temps de rentrée. La table est un beau lieu d’amitié et de simplicité, l’un des premiers lieux où se forme la famille, puis la communauté ! 

Cette communauté que nous formons ne s’épanouira pleinement que par le déploiement des dons de chacun : c’est bien l’exercice des dons personnels, des talents reçus de Dieu, qui construit le bien de tous ; et c’est là l’œuvre de l’Esprit. Le rôle de votre curé est simplement de souffler sur les braises. En cette rentrée, mon vœu est que les laïcs puissent être davantage en responsabilité pour le service du bien commun et dans la communion avec leurs pasteurs. Pour cela, je vous invite à remplir avec attention le formulaire d’engagement que nous vous proposons. N’hésitez pas à être force de proposition, à faire preuve de créativité et d’initiative ! Afin de donner vous-mêmes ce que vous avez reçu.  

Fraternellement, 

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse

Quelques grandes dates pour la communauté :

  • 11 septembre – Pique-Nique et Balade du curé au Val de Pâtre
  • 18 septembre – Repas du Parvis à Saint-Etienne, après la messe du dimanche
  • 16 octobre – Kermesse au Sacré-Cœur, fête de la communauté de paroisses


Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →