Cinq pains et deux poissons

Le 17 juin 2022

Accueil Blog Articles Cinq pains et deux poissons

Exemple

Cinq pains et deux poissons

Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc 9, 13) Mais il leur dit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Ils répondirent : « Nous n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons. »
Voilà qui est peu pour nourrir 5000 hommes et leur famille.
Et pourquoi 5 pains ? Et pourquoi 2 poissons ? Souvenons-nous qu’il n’y a rien d’inutile dans l’Écriture.
Avant de parler du pain, rappelons-nous ce que nous avions pu trouver au sujet des poissons et regardons si cela nous aide pour comprendre les deux poissons. Les petits poissons innombrables nous montrent le sens des choses et des événements (innombrables aussi) et les 153 gros poissons qui nous montrent le sens inspiré, révélé, le sens de l’Écriture. Il y a donc deux types de sens, et deux types de poissons, et c’est ce qui explique les deux poissons qui se multiplient pour nourrir la foule.

Mais alors pourquoi y a-t-il 5 pains ? N’y aurait-il pas pu avoir eu 2 poissons et 2 pains ? Non il y avait bien 5 pains et cela a du sens.
Arrêtons-nous un instant sur la réalité du pain. Le processus de fabrication du pain est finalement très compliqué. Il faut commencer par planter des céréales dans un champ bien ordonné et le moissonner. Envoyer les graines chez un meunier pour en obtenir de la farine. Transporter cette farine chez le boulanger qui, avec du levain et de l’eau, fabriquera une pâte. Il y aura encore une douzaine d’étapes de fabrication, dont une ou deux étapes de repos, avant la cuisson et la distribution. Le pain aura atteint sa finalité quand il aura été mangé, assimilé. Finalement fabriquer du pain aura nécessité l’agriculture, l’artisanat, l’industrie du transport, le commerce et la distribution. C’est donc toute la société, toute la culture qui est mise en œuvre dans la fabrication du pain. Enfin le pain se partage, c’est même là sa cause formelle. 

Au delà du langage, ce que tout homme peut échanger et partager, et qui met en jeu l’ensemble de la société, c’est la parole humaine. La parole qui sert à véhiculer les pensées, à dire le monde, la Création et les sciences, et à transmettre le sens. Alors, si le pain nous ramène à la parole, pourquoi y a-t-il 5 pains ? Où trouve-t-on 5 types de paroles, qui impliquent la société entière sinon dans la Torah, qu’on appelle aussi le Pentateuque, car il rassemble 5 livres : La Genèse, l’Exode, le Lévitique, Les Nombres et le Deutéronome.

La Torah, cette parole quinte peut se multiplier pour nourrir tous les hommes de la terre, quand elle est porteuse de sens, et quand c’est le Verbe lui-même, Sa source et Son auteur qui procède à la multiplication, c’est-à-dire ici à son explicitation nourricière.

Les 5 pains présentés ici, auront-ils un rapport avec les cinq pierres ramassées par David dans le torrent juste avant son combat contre Goliath ? (1 Sam 17, 40)

Eric PORTAL, animateur du groupe d’étude biblique de la paroisse.

Pour en savoir plus rendez-vous les deuxièmes jeudis du mois à 19h au presbytère.

Dans la même rubrique

Derniers articles

  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. Pourtant dans la tradition chrétienne, le dimanche se présente surtout comme « le premier jour de […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et contribuent grandement à la beauté de nos célébrations depuis tant d’années. Nous nous en réjouissons.  Nous […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. Alors toutes les idées sont bonnes pour cela ! Nous nous efforçons sur nos paroisses de […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé la grisaille et la pluie pour nous rejoindre et partager un moment fraternel, au cours duquel […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un extrait de son angélus, où il nous propose une réflexion sur l’unité entre l’intelligence et la […]