édito

archive

Accueil Category : édito

Exemple

Le dimanche, premier jour de la semaine

Chers paroissiens, 

Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. Pourtant dans la tradition chrétienne, le dimanche se présente surtout comme « le premier jour de la semaine », jour où Marie-Madeleine se rendit au tombeau pour y découvrir le Christ ressuscité.

En effet, par la résurrection de Jésus, commence comme une nouvelle création, celle de l’humanité toute entière sauvée du péché et de la mort. C’est la raison pour laquelle le dimanche remplace pour le chrétien le sabbat juif, comme « jour du Seigneur » à honorer. Il est jour de joie (Ps 117), de fête et de repos.

C’est tout particulièrement dans la messe, que le dimanche trouve son plein accomplissement, étant le sacrement par lequel nous célébrons la résurrection du Seigneur et notre salut. Dieu y convoque son peuple pour célébrer ensemble cet évènement et se donner à nous.

Là se situe la grande différence entre une messe de semaine ou une prière personnelle et la messe dominicale. En effet, si chaque jour nous pouvons spontanément chercher à rencontrer Dieu par la prière, lors du dimanche l’initiative est celle de Dieu, c’est lui qui nous convoque. C’est lui qui nous dit son désir de nous rencontrer tous ensemble.

La foi est une amitié avec lui, une relation qui fonctionne dans les deux sens. Nous pouvons le solliciter à tout moment par la prière, mais lui aussi, et il le fait une fois par semaine par la messe du dimanche.

Voilà une nouvelle stimulante pour toutes les fois où la motivation nous manque à aller à l’église : c’est d’abord Dieu qui nous attend et non l’inverse. Lui se réjouit de nous voir, de nous réunir et de nous donner sa vie dans la communion.

Bon dimanche à tous,

don Armand d’Harcourt, vicaire des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse


  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un […]
Lire la Suite →
Exemple

Des instruments de musique pour prier !

Chers paroissiens, 

Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et contribuent grandement à la beauté de nos célébrations depuis tant d’années. Nous nous en réjouissons. 

Nous avons, en outre, déjà eu la joie d’être accompagnés à l’une ou l’autre messe, ou veillée de prière, par des groupes d’instrumentistes. Il y a certainement plein d’autres talents musicaux disponibles pour se mettre au service de nos célébrations ! Vous êtes les bienvenus !

La musique peut nous aider à rentrer davantage dans la prière, à ouvrir notre cœur à l’amour de Dieu et à sortir de nous-mêmes pour nous tourner vers notre Sauveur ! Par sa qualité vibratoire, elle favorise l’expérience intérieure de la prière.

« Chanter, jouer, composer, diriger, faire de la musique dans l’Église sont parmi les plus belles choses pour la gloire de Dieu : c’est un privilège, un cadeau de Dieu pour exprimer un art musical et participer à la réalisation des mystères divins. Une belle et bonne musique est un instrument privilégié pour aborder le transcendant et aide souvent à comprendre un message, même pour ceux qui sont distraits ».

Pape François

Je souhaite que les instrumentistes puissent prendre toute leur place dans notre communauté de paroisse pour accompagner la liturgie de certaines messes, tout particulièrement au Sacré-Cœur où les expériences lors des matinées du Sacré-Cœur ont été très positives, ou encore lors de la veillée de prière mensuelle le premier mardi du mois à Saint-Etienne.

Merci pour votre disponibilité. Vous pouvez contacter le secrétariat de la communauté de paroisse (contact : par.stetienne@gmail.com ou 03 69 65 79 27).

Bien fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse


  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un […]
Lire la Suite →
Exemple

A table pour mieux se connaître !

Chers paroissiens, 

Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. Alors toutes les idées sont bonnes pour cela !

Nous nous efforçons sur nos paroisses de proposer des moyens pour bâtir notre communauté qui puisse nous aider à avancer ensemble vers le Seigneur. Effectivement si la rencontre avec le Seigneur est bien personnelle, elle n’est pas pour autant solitaire. C’est ensemble, en formant le peuple de Dieu, que nous allons à sa rencontre. Un peuple et une communauté, ça se construit ! Nous avons encore beaucoup besoin d’apprendre à nous connaître et à nous découvrir les uns les autres, pour mieux nous aimer.

Pour bien commencer cette année, nous vous proposons les “Dîners 4×4”. Rien de plus simple ! Il s’agit seulement de s’inscrire afin de participer à quatre repas, dans 4 foyers  (une ou deux personnes). Toutes les informations vous seront fournies. Il suffit de se laisser guider. On vous précisera à chaque fois où vous devez aller, avec qui et ce que vous devrez apporter.

La table est un excellent moyen de rencontre, c’est avec la même bouche que nous mangeons et que nous entrons en dialogue avec les autres ! D’ailleurs, Jésus a su exploiter avec abondance ce beau lieu de fraternité. Combien de fois dans l’Évangile il se trouve à la table de ses contemporains ?

Chers paroissiens, je vous invite à vous inscrire avec audace et joie à ces dîners, afin de continuer ensemble à construire de façon concrète cette communauté si importante pour cheminer vers le Seigneur.

Bien Fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse


Informations et inscriptions en ligne ou sur papier (au fond de l’église) avant le 31 janvier 2023. Ouvert à tous !

Contact : Marie Angot 06 23 54 64 32 ou marieangot2@hotmail.fr


  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un […]
Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens, 

En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un extrait de son angélus, où il nous propose une réflexion sur l’unité entre l’intelligence et la foi chez les rois mages :

« C’était des sages, qui scrutaient les astres et connaissaient l’histoire des peuples. C’étaient des hommes de science au sens large, qui observaient le cosmos presque comme si c’était un grand livre plein de signes et de messages divins pour l’homme. Leur savoir, par conséquent, loin d’être considéré autosuffisant, était ouvert à des révélations ultérieures et à des appels divins. En effet, ils n’hésitaient pas à demander des indications aux chefs religieux des Juifs. Ils auraient pu dire : nous agissons tous seuls, nous n’avons besoin de personne, en évitant, selon notre mentalité d’aujourd’hui, toute «contamination» entre la science et la Parole de Dieu. Par contre, les Mages écoutent les prophéties et les accueillent ; et, dès qu’ils se remettent en chemin vers Bethléem, ils voient de nouveau l’étoile, presque comme une confirmation d’une parfaite harmonie entre la recherche humaine et la Vérité divine, une harmonie qui remplit de joie leur cœur de sages authentiques. Le point culminant de leur itinéraire de recherche fut lorsqu’ils se trouvèrent devant «l’enfant avec Marie sa mère». L’Évangile dit qu’«ils se prosternèrent, ils adorèrent». Ils auraient pu être déçus, bien plus, scandalisés. Au contraire, comme de vrais sages, ils sont ouverts au mystère qui se manifeste de manière surprenante ; et avec leurs cadeaux symboliques, ils montrent qu’ils reconnaissent en Jésus, le Roi et le Fils de Dieu. C’est précisément dans ce geste que se réalisent les oracles messianiques qui annoncent l’hommage des nations au Dieu d’Israël.

Un dernier détail confirme, chez les Mages, l’unité entre intelligence et foi : c’est le fait qu’«avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin». Il aurait été naturel de revenir à Jérusalem, dans le palais d’Hérode et dans le Temple, pour transmettre leur découverte. Au contraire, les Mages, qui ont choisi l’Enfant comme leur souverain, le gardent secrètement, d’après le style de Marie, ou mieux, de Dieu lui-même et, comme ils était apparus, ils disparurent en silence, satisfaits, mais même changés par cette rencontre avec la Vérité. Ils avaient découvert un nouveau visage de Dieu, une nouvelle royauté : celle de l’amour. Que la Vierge Marie, modèle de la véritable sagesse, nous aide à être des chercheurs authentiques de la vérité de Dieu, capable de vivre toujours la syntonie profonde qu’il y a entre raison et foi, science et la révélation.« 

Bien Fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse


  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un […]
Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

L’été prochain, du 25 juillet au 8 août 2023, auront lieu à Lisbonne les Journées Mondiales de la Jeunesse – au Portugal, ce beau pays où Marie apparut à trois enfants bergers, à Fatima. Ce rassemblement de jeunes de tous les pays, voulu par le pape Saint Jean-Paul II est un pèlerinage extraordinaire pour grandir dans la foi, s’ouvrir à la dimension universelle de l’Église (le sens même du mot catholique)et apprendre ainsi à l’aimer, à l’école de Marie (selon le thème des JMJ de cette année « Marie se leva et partit en hâte ! »)

Pour les jeunes, ce pèlerinage est une occasion unique de découvrir combien leur foi est partagée par d’autres jeunes de leur âge, et communier à une même quête du Christ et de la Vérité. C’est aussi un moment priviligé de rencontre avec le Pape, par l’écoute de sa prédication et la prière à ses côtés. Je crois – pour en avoir aussi fait l’expérience, lorsque j’étais étudiant -, que notre foi grandit quand nous nous mettons à l’écoute du Pape, successeur de Pierre ; car sa vocation consiste encore aujourdhui à fortifier notre foi en montrant le Christ Sauveur : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! », s’exclame saint Pierre dans l’évangile, par la grâce d’une foi vigoureuse inspirée par Dieu.

Dès aujourd’hui, la paroisse se prépare à emmener aux JMJ un groupe d’étudiants et jeunes professionnels : ils se retrouvent les mardis soirs, ils prient ensemble, ils échangent sur leur foi et ils cherchent à l’approfondir, ils animent l’adoration du soir chaque premier mardi du mois.

Pour aider à financer leur départ, une opération « galettes des rois », faites maison, avec eux et l’aide de professionnels, se tiendra le jour de l’Epiphanie. Merci de leur faire bon accueil !

Bien fraternellement,

don Vianney, vicaire


OPÉRATION GALETTES DES ROIS LE DIMANCHE 8 JANVIER :
AIDEZ LES ETUDIANTS À PARTIR AUX JMJ !
Pour aider nos jeunes à partir aux JMJ, faites un joli geste, achetez une galette des Rois réalisée par les étudiants avec l’aide de professionnels de la pâtisserie. À la sortie des messes du dimanche 8 janvier. 22€/galette, et + pour les soutenir ! Nombre limité.


  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un […]
Lire la Suite →
Exemple

Venez Divin Messie

Chers paroissiens, 

Si Lionel Messi* est souvent comparé au « Divin Messie » dans le domaine du foot, c’est parce que lorsqu’il entre sur le terrain, la victoire est souvent assurée à son équipe. En effet, lorsque le vrai Messie : le Christ, entre dans le monde le salut nous est assuré et c’est ce que nous célébrerons le soir de Noël.

Mais pourtant, si la victoire est toujours donnée au « Divin Messie », elle n’est pas acquise à l’Argentine ce dimanche, quand bien même elle possèderait l’un des meilleurs joueurs du monde. Elle devra en effet l’arracher, la gagner, car la victoire n’est acquise pour personne en matière de foot.

Voilà d’ailleurs la grande différence entre notre « Divin Messie » et toute autre forme de messianisme humain. Ce qui nourrit notre espérance chrétienne est que le Christ est déjà vainqueur : quoi qu’il arrive nous connaissons la fin. Dieu est venu pour nous sauver, rien ne peut nous retirer cette espérance. Tout autre forme de messianisme politique ou humain est toujours voué à un moment donné à l’échec. Voilà pourquoi le suspens sera à son comble ce dimanche à 16h, car le Divin Messie ne sera pas sur le gazon du Stade de Lusail.

Mais le Messie divin arrive, ce sera le soir de Noël. Il viendra sans fanfare ni sifflet, sans tribune ni supporter, dans le silence de la crèche. Puisse-t-il dans le cortège de sa venue apporter aussi la victoire à la France. Nous vous proposons pour y assister de venir tous à l’école Jeanne d’Arc à 16h ce dimanche pour voir en paroisse la finale de la coupe du monde de foot France/Argentine. Famille, enfants, jeunes et vieux sont les bienvenus pour ce moment fraternel et patriotique. 

« Venez Divin Messie nous rendre espoir et nous sauver. »

Bien Fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse

* Joueur de foot Argentin, élu 7 fois ballon d’or, adversaire de la France ce dimanche en jouant dans l’équipe d’Argentine.


FOOT : RDV ce dimanche 18 déc. à 16h au lycée Jeanne d’Arc, pour regarder ensemble la finale France – Argentine !

Pour tous ceux qui le veulent, nous nous retrouvons ce dimanche 18/12 à 16h au lycée Jeanne d’Arc (entrée du côté du grand portail, puis salle rouge). Venez attendre Noël avec nous en soutenant les bleus dans ce dernier match de la coupe du monde. Goûter partagé et émotions fortes garanties !


  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un […]
Lire la Suite →
Exemple

Entrez dans le mystère de Noël !

Chers paroissiens, 

En progressant dans l’Avent nous avançons vers le mystère de Noël. S’y préparer c’est aussi préparer la crèche qui est à l’image de notre cœur : dans l’attente de Jésus.

Pour vous aider à méditer ce mystère, un parcours est désormais en libre accès à l’église Saint-Etienne tous les jours de 8h30 à 17h30. Dans un dialogue de 15 minutes entre un grand père et sa petite fille, vous serez plongés dans la magie de Noël et les aventures de la sainte famille. Une série de 5 tableaux en ombres tchèques, disposée derrière le chœur de l’église, donnera l’illustration féérique de cette histoire. Vous trouverez sur le site internet de la paroisse une page dédiée avec des outils pour approfondir la démarche.

Le parcours se termine par la grande crèche de Saint-Etienne, devant laquelle tous sont invités à venir se recueillir et prier pour les familles. Un certain nombre de prières sont disposées à cet effet pour vous aider, ainsi que des feuillets pour prier chez vous devant votre crèche.

Je remercie vivement toute l’équipe qui s’est engagée dans la réalisation de ce beau parcours.

N’hésitez pas à venir avec des amis ou en famille.

Enfin, pour que nos crèches profitent à tous, nous vous proposons d’envoyer pour le site internet de la paroisse (par.stetienne@gmail.com), une photo de celle que vous aurez réalisée à la maison.

Belle montée vers Noël à tous !

Fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse


  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un […]
Lire la Suite →
Exemple

Plein d’espérance dans ce monde !

Chers paroissiens, 

« Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce fait au cœur de l’enseignement du Saint-Père.

Oui, notre monde a peur. Un sondage réalisé auprès de jeunes adultes de 16 à 25 ans a récemment montré que 75 % d’entre eux avaient peur de l’avenir, 59% étaient « très » ou « extrêmement inquiets » du changement climatique, 56 % estimaient que « l’humanité est condamnée ». À quoi bon ?

Dans ce contexte d’inquiétude généralisée, nous devons rendre compte de cette espérance à temps et à contretemps.

Mais cette espérance n’est pas une idée. Elle n’est pas non plus le fruit d’un optimisme béat ou de la croyance irraisonnée dans les progrès technologiques, techniques ou dans les systèmes politiques. Elle ne saurait être le résultat d’un coaching de vie ou d’un parcours de développement personnel.

Non, la véritable espérance jaillit d’un cœur qui souffre et qui crie. L’espérance est spirituelle. Elle est « le désespoir surmonté », comme l’écrivait Georges Bernanos, la certitude de foi que Dieu est présent dans ma vie, au cœur même de mes épreuves et de mes obscurités. Elle n’enlève ni les questions, ni la souffrance, ni les larmes.

Dans nos églises et dans notre vie quotidienne de prêtres, nous sommes les témoins privilégiés de cela. Combien de personnes viennent pour confier au Seigneur leur avenir, leurs difficultés de santé, leurs épreuves, leurs peurs, leurs proches et leurs défunts… C’est bien souvent aux pieds de la Mère de Dieu que l’on vient déposer tout cela !

Mystérieusement, au cœur même de leur souffrance, ils éprouvent la tendresse maternelle de la Vierge Marie, la présence du Seigneur et la puissance de sa Résurrection.

Notre espérance est là : le Christ est mort pour nous, Il est ressuscité, Il est le Vivant pour les siècles des siècles. Il est avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps et donne la vie aux morts.

Fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse


  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un […]
Lire la Suite →
Exemple

Louange à Dieu par nos chants !

Chers paroissiens, 

Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de ces chants qui marquent nos mémoires et nos cœurs – n’est-il pas fréquent, dans nos habitations, d’entendre fredonner un chant de messe ? Il n’est pas tant de lieux dans notre société où le chant soit si présent.

C’est un fait, le chant occupe une large place dans notre prière. Il nous implique tout entier, corps, âme, esprit, il nous aide à incarner notre prière. « Chanter c’est prier deux fois », disait saint Augustin, comme pour souligner cette multiplication d’intensité que le chant procure. Plus encore, le chant est un moyen privilégié pour nous faire accéder à une expérience spirituelle, une expérience du sacré.

Dans l’histoire du christianisme, de nombreux styles de chants ont germé, se sont affinés, ont porté la prière des communautés. Dans notre paroisse, nous cherchons ainsi à ce que chacun puisse trouver son compte en la matière, selon son chemin spirituel et son histoire personnelle.

3 chœurs vous sont ainsi proposés :

  • le chœur grégorien, portant ce chant sacré remontant aux premiers temps de l’Église, dont la capacité à nous ouvrir au sacré n’est plus à démontrer ;
  • la chorale Sainte Cécile, qui accompagne la liturgie de notre paroisse depuis de nombreuses décennies et qui perpétue la beauté du chant polyphonique ;
  • la chorale The Grace, proposant des chants d’autres cultures, plus particulièrement des chants africains, nous ouvrant ainsi à des richesses culturelles bien représentées dans notre paroisse.

Chers paroissiens, je vous invite à prendre toute votre place dans cette voie spirituelle. Que vous soyez débutants ou que vous ayez déjà une expérience du chant, chantez, chantez de tout votre cœur lors de nos assemblées, et n’hésitez pas à rejoindre nos chorales ! La paroisse a besoin de vous. La liturgie dépend de l’implication de chacun.

Louange à Dieu par nos chants !

Fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse


  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un […]
Lire la Suite →
Exemple

Aimer l’Eglise ?

Chers paroissiens, 

Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je serai croyant lorsque les chrétiens seront moins hypocrites ». Vaste programme ! 

Nous le voyons, l’un des plus grands obstacles à l’annonce de l’Evangile semble bien être l’Église elle-même. Et c’est vrai que l’on pourrait trouver de nombreuses raisons de ne pas lui faire confiance à cette « Église des contre-témoignages », à cette « Église des scandales », des abus sexuels, des abus de pouvoir, à cette « Église des hypocrites ».

Sans oublier les tensions et les divisions parfois violentes qui existent dans l’Eglise. Quand les communautés se divisent, quand on se déchire sur des questions de sensibilité ou sur la personne du pape, ou sur la liturgie… et que l’on se réclame de l’Eglise du Christ. Quel paradoxe ! 

Et puis il y a aussi le comportement médiocre des membres de l’Eglise, de ses évêques, de ses prêtres, de ses religieux, de ses laïcs : l’ambition, l’égoïsme, la vanité, la lâcheté, le mépris, l’avarice, la jalousie… Comme l’écrit Hans Urs von Balthasar, l’Eglise « n’est plus alors une épouse, mais un monstre effrayant, difforme et sauvage », n’en jetez plus !

Et pourtant nous confessons que l’Église, cette Église, est « sainte, catholique et apostolique ». Ne devrions-nous pas taire cette partie du Credo ?

L’Eglise est sainte, sainte malgré tout et c’est notre foi. Elle est le Corps Mystique du Christ. Mais sa sainteté ne vient pas des mérites de ses membres, même des meilleurs, même des saints. Il faut bien le reconnaître : les chrétiens restent des pêcheurs qui ne sont pas meilleurs que les autres, ils peuvent même être pires.

Non, la sainteté de l’Eglise vient du Christ. C’est parce que Jésus vit au milieu d’elle aujourd’hui que l’Eglise est sainte. Tout comme il y a 2000 ans, il prenait place à la table des pécheurs, des prostitués et des publicains. La sainteté de l’Eglise est belle parce qu’elle nous rappelle que Dieu ne se tient pas à distance des hommes dans une pureté intouchable de peur de se souiller avec la saleté de notre péché. Bien au contraire, notre Dieu nous aime tellement qu’il se mêle à la boue du monde pour la surmonter. Et ça, c’est beau !

Bien fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse


  • Le dimanche, premier jour de la semaine
    Chers paroissiens,  Chacun sait que le « week-end », qui désigne « la fin de la semaine », se clôt par son jour le plus important : le dimanche. […]
  • Des instruments de musique pour prier !
    Chers paroissiens,  Nombreux sont les talents artistiques et musicaux dans notre communauté de paroisses. Il y a évidemment nos organistes qui nous accompagnent à chacune de nos messes et […]
  • A table pour mieux se connaître !
    Chers paroissiens,  Notre communauté de paroisse est à bâtir chaque jour, nos liens de fraternité et d’amitié ont besoin d’être nourris par les rencontres, la convivialité, et la prière. […]
  • Photos de la balade du 8 janvier
    Après la dernière bouchée de la galette des Rois avalée, nous sommes partis pour une petite balade le long du canal du Rhône au Rhin. Quelques paroissiens ont bravé […]
  • Les mages, des hommes d’unité entre leur intelligence et leur foi !
    Chers paroissiens,  En ce jour où nous fêtons l’épiphanie et quelques jours après l’enterrement de notre pape défunt Benoît XVI, je voudrais honorer sa mémoire en vous partageant un […]
Lire la Suite →