édito

archive

Accueil Category : édito

Exemple

S’émerveiller devant la crèche

Chers paroissiens,

Sommes-nous toujours émerveillés devant la crèche, comme les enfants le sont ? Oui, sans doute, nous le sommes ! Peut-être, tout d’abord, parce que la crèche réveille en nous une foule de souvenirs d’enfance… La crèche, c’est un peu comme un carrefour familier au milieu du village, un point de repère heureux dans notre calendrier. Et puis, installer la crèche, n’est-ce pas entrer dans l’ambiance de Noël, fait d’attente, de patience et de contemplation ? Voilà bien une habitude joyeuse. Rien que ce petit travail qui consiste à ressortir les santons, puis à les installer pour en faire une communauté de prière, rien que ce travail est un bien pour l’âme. Cela nous sort de l’accélération du quotidien. Et alors, nous prenons le temps de nous arrêter. Nous prenons le temps de contempler. Nous prenons ce temps indispensable pour la préparation des cœurs. 

C’est bien cela, le secret de la crèche : elle n’est là que pour nous faire entrer dans la contemplation d’un événement inouï. Cet événement, nous l’appelons l’Incarnation : Dieu, notre grand Dieu, qui a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, Dieu s’est fait homme. Il est venu en notre chair, tout proche, tout près de nous, semblable à nous. 

À ce sujet, il y a deux ans, le Pape François nous écrivait ceci : 

« En contemplant cette scène de Noël, nous sommes invités à nous mettre spirituellement en chemin, attirés par l’humilité de Celui qui s’est fait homme pour rencontrer chaque homme. Et, nous découvrons qu’Il nous aime jusqu’au point de s’unir à nous, pour que nous aussi nous puissions nous unir à Lui. » 

Prenons ce temps d’installer la crèche et de nous y arrêter. Demandons à Jésus de venir au plus profond de notre âme, demandons-Lui de faire grandir en nous le désir de le connaître et de le suivre, dans toute notre vie.  

Fraternellement,

don Pascal Boulic, curé de la paroisse

Lire la Suite →
Exemple

« On nous change la messe ?! »

Au premier dimanche de l’Avent, la traduction française du missel va changer… 

Qu’est-ce qu’un missel ?

Le Missel romain est un livre destiné à la célébration de l’Eucharistie, selon les normes en vigueur de l’Église Catholique romaine. Il contient les textes pour la célébration de la messe, le dimanche comme pour tous les jours. 

Qui l’a écrit ?

Il est le fruit de la vie liturgique de l’Église qui, dès ses commencements, a exprimé sa prière et sa foi au travers de mots, de chants, de gestes… Progressivement, des textes sont apparus afin d’en conserver la mémoire et la richesse, mais également d’assurer ainsi la communion entre tous les chrétiens. La version actuelle, selon les directives du texte sur la liturgie de Vatican II, a été publiée en latin, en 1969. 

Pourquoi faire une nouvelle traduction ?

Afin d’être plus proche du texte original, il apparaissait nécessaire de retoucher la traduction réalisée en 1970. La promulgation d’une nouvelle édition du Missel romain (3ème) offrait la possibilité de réaliser une nouvelle adaptation en langue française.

Les principales nouveautés vous seront présentées dans le feuillet joint à la feuille de messe, ce dimanche 28 novembre.

Que tous ces changements ne nous perturbent pas trop le cerveau ! Puissions-nous en toute simplicité garder le cœur ouvert dans la prière et peu à peu entrer par ces mots nouveaux dans le mystère de notre foi.

Fraternellement, 

don Pascal Boulic, curé de la paroisse

Lire la Suite →
Exemple

Fin d’année liturgique

Avec la solennité du Christ-Roi, nous touchons au terme de notre année liturgique. Dans quelques jours, avec le début de l’Avent, nous entrerons dans une nouvelle année liturgique.

Cette façon cyclique de célébrer le mystère chrétien, sagesse de l’Église, n’est pas étrangère aux cycles de la Création. Tout comme un arbre se déploie au fil des saisons et porte du fruit en son temps, la vie chrétienne s’affine au fil des années liturgiques et l’âme elle-même se nourrit de ces cycles.

Aussi, en ces jours particuliers, toute la liturgie nous porte à regarder vers la fin des temps, à poser notre regard au loin, vers les « fins dernières ». Une telle perspective nous invite à élargir notre regard et à lever la tête. C’est là un bien pour l’âme ! Car en contemplant le terme final de notre vie, nous prenons conscience que nous sommes faits pour la plénitude de la vie éternelle, nous prenons conscience de la valeur d’éternité de notre vie présente.

Ne craignons donc pas de contempler le terme de notre existence, avec grand désir et espérance.

Fraternellement, 

don Pascal Boulic, curé de la paroisse 

Lire la Suite →
Exemple

Une nouvelle traduction du Missel

Une nouvelle traduction du missel romain* entrera en vigueur le Ier dimanche de l’Avent, le 28 novembre prochain. À cette occasion, certaines des paroles que nous avions l’habitude de prononcer au cours de la messe vont être précisées par une nouvelle traduction, ceci dans le but de nous rapprocher davantage du mystère de notre foi.
 
Il importe que nous prenions du temps ensemble pour comprendre ces évolutions. Pour cela, nous vous proposons 4 conférences d’Avent sur le thème de la liturgie, qui se tiendront le samedi matin après la messe de 9h00, chaque semaine de l’Avent. Nous profiterons de ces conférences pour entrer plus en profondeur dans la richesse de la messe et ce qu’elle signifie pour un chrétien, au détour des gestes, paroles et symboles qui en sont la matière.
 
Fraternellement, 
don Pascal Boulic, curé de la paroisse 
 
*Le Missel romain est un livre destiné à la célébration de l’Eucharistie, selon les normes en vigueur de l’Église Catholique romaine. Plus d’infos sur la nouvelle traduction sur liturgie.catholique.fr

4 conférences d’Avent

1ère conférence – Introduction : Le mystère de la liturgie – le samedi 27/11 à 9h30

2ème conférence – Les lieux de la liturgie eucharistique – le samedi 4/12 à 9h30

3ème conférence – Les signes de la liturgie eucharistique – le samedi 11/12 à 9h30

4ème conférence – La participation des fidèles à la messe  – le samedi 18/12 à 9h30

Lire la Suite →
Exemple

Installation du curé

Don Pascal Boulic, prêtre de la Communauté Saint-Martin a été installé curé de la Communauté de paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse, le 12 septembre 2021, par Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg.

Entouré de deux frères de communauté appelés avec lui pour cette nouvelle mission, don Pascal a reçu du maire de Mulhouse, Michèle Lutz, les clés de l’église, avant d’être accueilli par M. Philippe Wespiser, président du conseil de fabrique. Présenté par don Paul Préaux à l’archevêque selon le rituel d’installation d’un nouveau curé, don Pascal a ensuite officiellement été « installé » par Mgr Ravel.

Dans ce rituel, le nouveau responsable de la paroisse renouvelle ses promesses d’ordination, puis reçoit sa charge pastorale de l’évêque qui lui attribue trois missions : enseigner, sanctifier, gouverner. Il s’engage ainsi notamment à « accomplir [sa] tâche, comme collaborateur des évêques, dans le sacerdoce, pour servir et guider sans relâche le peuple de Dieu sous la conduite de l’Esprit Saint », à « accomplir avec sagesse et dignement le ministère de la Parole, en annonçant l’Evangile et en exposant la foi de l’Eglise », ainsi qu’à « célébrer avec foi les mystères du Christ, tout spécialement dans le sacrifice eucharistique et le sacrement de la réconciliation. »

La Communauté Saint-Martin est une association de prêtres au service des évêques désireux de leur confier des missions apostoliques variées : paroisses, aumôneries de collège et d’internat, sanctuaires, maisons de retraite… en France ou à l’étranger. 
Lire la Suite →