vieillesse

archive

Accueil Tag : vieillesse

Exemple

Chers paroissiens,

Je vous propose de poursuivre notre réflexion sur le temps de la vieillesse en nous mettant cette fois-ci à l’écoute du pape François dont les audiences récentes se portent sur ce sujet.

En voici un extrait (audience du 23 février 2022) :

« Lorsque Moïse prononce sa confession de foi, il est au seuil de la terre promise, et aussi de la fin de sa vie. Il avait cent vingt ans, note le récit, « sa vue n’avait pas baissé » (Dt 34, 7). Cette capacité de voir, de voir réellement, même de voir symboliquement, comme le font les personnes âgées, qui savent voir les choses, le sens profond des choses. La vitalité de son regard est un don précieux : elle lui permet de transmettre l’héritage de sa longue expérience de vie et de foi, avec la lucidité nécessaire. Moïse voit l’histoire et retransmet l’histoire ; les vieillards voient l’histoire et retransmettent l’histoire.

Une vieillesse à laquelle est accordée cette lucidité est un don précieux pour la génération future. L’écoute personnelle et directe du récit de l’histoire de la foi vécue, avec tous ses hauts et ses bas, est irremplaçable. Le lire dans des livres, le regarder dans des films, le consulter sur internet, aussi utile soit-il, ne sera jamais la même chose. Cette transmission – qui est la vraie tradition, la transmission concrète du vieux au jeune ! – cette transmission manque beaucoup aujourd’hui, et toujours plus aux nouvelles générations. Pourquoi ? Parce que cette nouvelle civilisation à l’idée que les personnes âgées sont du matériel de déchèterie, que les personnes âgées doivent être mises au rebut. Ceci est une brutalité ! Non, ça ne va pas comme ça. Le récit direct, de personne à personne, a des tonalités et modes de communication qu’aucun autre moyen ne peut substituer. Un vieil homme qui a vécu longtemps et obtient le don d’un témoignage lucide et passionné de son histoire est une bénédiction irremplaçable. Sommes-nous capables de reconnaître et d’honorer ce don des personnes âgées ? La transmission de la foi – et du sens de la vie – suit-elle aujourd’hui ce chemin, de l’écoute des personnes âgées ? Je peux donner un témoignage personnel. La haine et la colère contre la guerre m’ont été transmises par mon grand-père qui a combattu sur le Piave en 1914, et il m’a transmis cette colère contre la guerre. Parce qu’il m’a raconté les souffrances d’une guerre. Et ça on ne l’apprend pas dans les livres ni d’une autre manière… on l’apprend de cette façon, en le transmettant des grands-parents aux petits-enfants. Et cela est irremplaçable. La transmission de l’expérience de vie des grands-parents aux petits-enfants. Aujourd’hui, malheureusement, ce n’est pas le cas et nous pensons que les grands-parents sont du matériel de déchèterie : non ! Non ! Ils sont la mémoire vivante d’un peuple, et les jeunes et les enfants ont besoin d’entendre leurs grands-parents. »

Fraternellement,

don Pascal Boulic,
curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →
Exemple

Le grand âge !

Chers paroissiens,

Je voudrais vous partager cette semaine une réflexion “énergique” et pertinente d’un confrère, pour nourrir notre réflexion sur le temps de la vieillesse.

«  La vieillesse est un naufrage  » disait le général de Gaulle en citant Chateaubriand. Est-ce vrai  ?

Oui, dans une société qui exalte la force, la réussite et la toute-puissance. La vieillesse nous rappelle que nous sommes marqués par la finitude et devient une cruelle revanche du réel sur notre volonté de puissance.  

Oui, dans une société qui ne sait plus prendre en charge ses anciens. Une société où l’on rappelle si souvent que la famille est une «  valeur refuge  » dans les temps difficiles, mais où l’on oublie que comme toute communauté, elle implique des devoirs, un soutien, une présence.   

Oui, dans une société où la mort et le grand âge sont gérés par des institutions avant d’être accompagnés par des personnes. Une société qui met tout en œuvre pour protéger les plus fragiles pendant une crise sanitaire au risque de les isoler encore plus.  

Oui, dans une société dont la principale préoccupation est «  la qualité de vie  ». Une idéologie qui risque de nous faire croire que les vies gravement atteintes par la maladie ou la dépendance ne seraient pas dignes d’être vécues. On entend alors ces aveux  glaçants de résidents d’Ehpad :  «  je ne suis plus capable, donc ma vie n’en vaut plus la peine  ».  

Mais c’est faux, archi faux, totalement faux  !

Non, la vieillesse n’est pas un naufrage.  

Certes, elle est une compagne qu’il n’est pas facile d’apprivoiser. Mais elle porte en elle la profondeur d’une vie d’homme et de femme avec ses réussites, ses joies, ses peines… et sa sagesse. «  Si jeunesse savait…  » me disait un vieil ami prêtre.  

Qu’il est bon et réconfortant de se réchauffer auprès de nos aînés. Nous avons tant besoin d’eux  : ils nous transmettent une histoire et nous rappellent que nous ne sommes pas une génération spontanée mais les héritiers d’une longue tradition. Dans un monde en mouvement permanent, ils sont aussi pour nous des témoins stables d’une vie vécue jusqu’au bout avec ses combats, ses choix, ses crises humaines… une vie traversée.  

Non, la vieillesse n’est pas un déclin. Elle est maturation et croissance sur le chemin qui mène à la vie éternelle. Un long chemin de dépouillement qui nous prépare à la rencontre avec l’Essentiel. Une école de l’amour réel où finalement seuls comptent les petits riens  qui peuvent se vivre jusque dans la plus grande fragilité : la prière, le pardon, l’affection partagée…  

Et ne l’oublions jamais, quel que soit notre âge, que nous ayons 15 ans, 25 ans, 45 ans ou 99 ans, les plus grandes joies de notre vie sont TOUJOURS devant nous et elles s’appellent le Ciel.

Bien fraternellement,

don Pascal Boulic,
curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Plein d’espérance dans ce monde !
    Chers paroissiens,  « Pèlerins d’espérance », tel est le thème que le pape François a voulu donner à la prochaine année jubilaire de 2025. Ce thème n’a rien d’anodin puisqu’il veut répondre aux angoisses de notre temps et qu’il est de ce […]
  • Louange à Dieu par nos chants !
    Chers paroissiens,  Quelle chance avons-nous d’avoir une belle culture du chant dans nos églises ! Nous chantons à la messe, nous chantons aux offices, nous continuons même de chanter « à la maison », rapportant chez nous des bribes de […]
  • Aimer l’Eglise ?
    Chers paroissiens,  Qui de nous n’a jamais entendu un voisin, un collègue, un parent ou un ami lui dire : « je crois en Dieu, à la rigueur en Jésus mais alors l’Eglise, non ! », ou encore « je […]
  • Fonction symbolique des objets
    Le monde est rempli d’objets : un arbre, de l’eau, des pierres, des animaux, et d’autres transformés par l’homme : du pain, une maison, etc. Ils composent le monde visible et expérimental de notre quotidien, dont nous avons l’habitude.  Ces objets ou […]
  • Retour sur une mémorable après-midi de football
    C’était un dimanche après-midi – sous un ciel à peine couvert – le dimanche 6 novembre dernier, pour être exact, sur le terrain de foot qui jouxte l’église saint Jean Bosco. Il n’était pas encore 15h lorsque les premières empreintes […]
  • Extrait de l’homélie du Pape François
    Chers paroissiens,  Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un extrait de l’homélie du Pape François du 2 novembre : “ Frères et sœurs, nourrissons l’attente du Ciel, exerçons-nous dans le désir du paradis. Cela nous fait du bien de nous […]
  • Une solidarité entre les vivants et les défunts !
    Chers paroissiens,  L’humanité a toujours rendu un culte à ses morts, en a vénéré la mémoire et les a accompagnés dans un au-delà de cette vie à travers des rites religieux, que ce soit dans l’Égypte ancienne, en Asie, en Afrique ou […]

Lire la Suite →