Pour une santé « intégrale »

Le 10 février 2022

Accueil Blog Articles Pour une santé « intégrale »

Exemple

Pour une santé « intégrale »

Chers paroissiens,

En ce dimanche de la santé – 13 février 2022, je vous partage deux réflexions qui peuvent nous aider à élargir notre regard sur ce qu’est la santé, et peut-être  même bousculer certaines de nos conceptions.

Bien fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse


1. “La santé est plus que la simple restauration d’un corps malade, obtenue à coups de médicaments et d’appareils sophistiqués. Elle requiert un style de vie sain et comporte une dimension spirituelle, un juste rapport à soi, aux autres, à la Création, à Dieu, dans l’unité du corps et de l’âme. Prêter à son corps, en tant qu’il est l’expression de l’âme, toute l’attention qui lui est due est une exigence spirituelle.” 

Anselm Grün, moine bénédictin et auteur 

2. “C’est la foi chrétienne qui apporte une vision complète de la santé, en la mettant dans la perspective du salut de notre âme. Elle seule reconnaît à l’être humain toutes ses dimensions : corps, âme, esprit ; elle seule peut aussi apporter un éclairage complet sur une santé véritablement écologique et humaine, que j’appelle “santé intégrale”. La médecine du futur n’est-elle pas appelée à être au service de cette santé-là ?  

Écologie et christianisme sont réellement en résonance : Il y a une correspondance concrète et réelle entre l’écologie intégrale et l’idée judéo-chrétienne de la création, qui ont pour vocation de résister l’une comme l’autre à la destruction de la planète et à l’artificialisation du vivant. 

Yann Arthus-Bertrand n’hésite pas à le reconnaître lui-même (…) “La révolution écologique ne sera pas politique (…). Elle ne sera pas scientifique (…). Elle ne sera pas non plus économique (…). Pour avoir envie de changer le monde concrètement, chacun à notre place, nous avons besoin d’une transformation plus profonde de nos moteurs intérieurs, de nos valeurs. Nous avons besoin d’une “conversion”. Elle sera spirituelle ! Merci au pape François de nous inviter à suivre cette voie “. 

On ne peut pas mieux dire ! Ce que je voudrais, en quelque sorte, c’est appliquer Laudato si’ à la médecine et à la santé. Faire prendre conscience qu’on ne peut plus se suffire de la facilité que nous propose le “système de santé” lié au “système économique” actuel, mais de faire le choix d’une véritable santé intégrale, qui passe nécessairement par une “profonde conversion intérieure”, comme en appelle le pape François. 

De là, une refondation de la médecine pourra se faire : une médecine fondée sur la logique de la vie, une médecine “intégrative”, ouverte à d’autres thérapies, une médecine “écologique” soucieuse de préserver l’environnement, une médecine “intégrale”, enfin, ouverte à l’âme et à la dimension spirituelle inhérente à toute personne humaine. 

— Docteur Patrick Theillier, introduction à son livre “une autre médecine est possible”, ancien responsable du bureau médical de Lourdes

Derniers articles

  • Bienvenue dans notre communauté de paroisses !
    Chers paroissiens, Je voudrais souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux visages que nous avons la joie de découvrir dans nos églises ! Afin que chacun puisse facilement trouver et prendre sa place dans notre communauté de paroisses, nous vous […]
  • … en route pour l’adoration continue!
    Chers paroissiens, Comme annoncé dimanche dernier, et alors que tous nous vivons d’une façon ou d’une autre « la rentrée », nous lançons ce dimanche une invitation extraordinaire à rejoindre l’aventure du projet d’adoration perpétuelle sur nos paroisses ! Dans le sillage […]
  • Enraciner notre prière dans l’adoration eucharistique
    Chers paroissiens, Alors que notre communauté de paroisses entame une nouvelle année et se développe grâce à l’implication de nombreux paroissiens, un besoin se fait sentir : aller planter nos racines toujours plus en profondeur ! Or, l’année dernière, nous avons vécu […]
  • Être attentif aux signes des temps
    Chers paroissiens, C’est une grande joie de se retrouver après les périples des uns et des autres tout au long de l’été. Nous sommes également très heureux d’accueillir don Joseph, diacre formé à la communauté Saint-Martin, que certains d’entre vous […]
  • Point historique : le retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Dans le transept droit de l’église Saint-Étienne se trouve un représentation saisissante de la Sainte Cène, c’est-à-dire du dernier repas du Christ avec les douze apôtres, repas au cours duquel il célébra ce que nous pouvons appeler la première messe. […]
  • Les grandes vacances
    Chers paroissiens, Historiquement, les premières grandes vacances ont été accordées par le pape Grégoire IX, en 1231, aux étudiants de Rome. Elles portent alors le terme significatif de vendanges et ne doivent pas dépasser un mois. Si la raison était […]
  • Réfection du retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Chers paroissiens, Nous avons dans l’église Saint-Etienne quelques magnifiques sculptures, dont la plupart sont l’œuvre d’un sculpteur colmarien très réputé à son époque : Théophile KLEM né en 1849 et mort en 1823. Il apprit son art dans l’atelier de menuiserie […]