Le conflit

Le 11 mars 2022

Accueil Blog Articles Le conflit

Exemple

Le conflit

Chers paroissiens,

Ils sont partout. L’actualité en regorge. 

Dans le monde, dans nos pays, dans nos villes, dans nos entreprises, dans nos familles… Les conflits sont partout. Qu’ils soient militaires, ethniques, sociaux, politiques, professionnels ou familiaux, ils divisent nos communautés, nos églises, nous-mêmes… 

Pour certains, ils sont inévitables et participent de la marche de l’Histoire (Hegel et Marx). Pour d’autres, les conflits permettent de s’indigner, de trancher et de classer les protagonistes en bons (eux-mêmes) ou en méchants (les autres). Vision manichéenne qui s’ affranchit de la complexité des situations. 

Mais avouons-le, nous redoutons les conflits et lorsqu’ils surviennent dans nos vies, nous sommes tentés d’adopter différentes attitudes. La première consiste dans la fuite ou le « pas de vagues ». La seconde à s’écraser par la soumission pour finalement mieux entretenir la rancune ou le ressentiment. La troisième, à passer en force, à imposer son point de vue afin de satisfaire un désir de domination et de toute puissance. 

Mais nous le savons, ces trois attitudes ne sont pas les solutions. Que faire alors ?

D’abord consentir à l’existence des conflits dans notre vie, cela pour mieux comprendre que lorsqu’ils sont dépassés, ils peuvent nous permettre de mûrir et de faire grandir la communion. D’une part, en effet, les situations conflictuelles nous invitent à l’humilité, à nous remettre en question en entrant dans le point de vue de l’autre, du collègue de travail, de mon voisin, de mon proche. C’est faire l’expérience de prendre un même chemin en sens inverse pour découvrir que ma perception du paysage au retour est très différente de celle que j’avais eue à l’aller. En effet, la réalité n’est pas réductible à mon seul regard. Ma perception, mes idées, mes principes ne saisissent pas la totalité du réel qui, en dernière analyse, n’appartient qu’à Dieu. 

D’autre part, le conflit est une invitation pressante au dialogue et à la discussion. Ce processus peut être long et demande patience et persévérance. 

Enfin, les conflits nous invitent à contempler le Christ face à ses contradicteurs. Ses silences qui ne sont pas des fuites, ses réponses qui ne sont jamais violences, sa patience lors de sa Passion… et surtout son pardon qui seul permet de dépasser les oppositions en évitant les impasses de la division et de la haine présentées par le Diviseur.

Chers paroissiens, en ce temps du carême, à la suite du Christ, soyons des artisans de paix. Notre monde en a tant besoin !

Fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Chemin de croix à travers les rues : une démarche populaire, culturelle et spirituelle
    A l’occasion du Vendredi Saint, une cinquantaine de bénévoles organisait pour la deuxième année consécutive un chemin de croix itinérant dans les rues de Mulhouse : une façon à la fois originale et populaire de s’inscrire dans la culture alsacienne […]
  • La dignité de la personne humaine jusque dans sa fin de vie
    Chers paroissiens, Alors que le monde politique français s’interroge actuellement sur la pertinence d’une loi en faveur de l’euthanasie, je voudrais vous partager cet extrait de la déclaration « Dignitas infinita » (sur la dignité humaine) publiée le 7 avril 2024 par le […]
  • Enseignement de la Religion à l’école publique
    Aux parents des écoliers, collégiens et lycéens : La chance d’un cours de religion dans les écoles, collèges et lycées d’Alsace. Madame, Monsieur, En Alsace un cours de religion est proposé dans l’emploi du temps des élèves. Ce cours ouvert […]
  • Le retable de la Sainte Cène
    Chères paroissiennes, chers paroissiens Comme vous avez pu le constater depuis la Semaine Sainte, notre magnifique retable de la Sainte Cène a retrouvé tout son lustre d’antan.  Je vous encourage à vous en approcher au plus près afin de voir la […]
  • Le temps de Pâques, le temps de la Joie !
    Chers paroissiens, Voici que s’ouvre devant nous le Temps Pascal, et force est de constater que nous sommes parfois plus inventifs pour vivre le Carême que le Temps de la Résurrection : le jeûne, l’aumône et la prière, laissent parfois […]
  • Propositions d’été pour la jeunesse
    Les journées du Sacré-Coeur Les journées du Sacré-Cœur accueillent les enfants du CP au CM2 du 1er au 5 juillet 2024 au parc Miquey. Au programme : bricolage, jeux, sport, prière… sur le thème de l’Alsace et de ses traditions […]
  • Le temps de Pâques, le temps des bénédictions !
    Chers paroissiens, Dans de nombreux pays, la coutume de faire bénir sa famille et sa maison, une fois l’an, par un prêtre et pendant le temps pascal, est une tradition bien vivante. Par la bénédiction, nous demandons à Dieu de […]