Tous nos articles

Paroisses Saint-Étienne et Sacré-Cœur

Accueil Blog

Exemple

Parmi les dons de la Création, il est une créature qui nous « accompagne » sur notre chemin de vie, qui est très souvent présente non loin de nous, mais qui passe la plupart du temps inaperçue, si discrète bien qu’elle puisse être aussi très imposante. J’ai nommé « L’Arbre ». A la campagne bien sûr, mais aussi dans nos villes, il est vraiment rare que notre regard ne puisse pas croiser un arbre non loin. Ils bordent nos chemins, nos routes et même nos autoroutes. Les endroits sans arbres sur terre ont un nom bien précis, ce sont les déserts. Ils peuvent être fruitiers, on utilise leur bois pour le transformer en meubles, maisons, objets. Ils sont petits en boule ou grands très élancés, le plus souvent majestueux.

Je ne connais pas de civilisation qui n’ait pas honoré les arbres. Les peuples ont rendu certains arbres sacrés, dans des tribus africaines mais aussi dans notre civilisation. Nous plantons souvent un arbre pour commémorer un événement. Ils sont bien enracinés, ancrés, mais ils s’élancent vers le ciel et leur branchage semble s’y planter.

En somme, quand l’homme regarde un arbre, il voit un lien entre la terre et le ciel. Il nous rappelle donc cette Fonction Symbolique des Objets, dont nous avons parlé dans notre précédent article, fonction « qui nous rend capable de faire le lien entre la terre et le ciel, entre ce monde-ci et le monde venant ».

C’est une fonction propre à l’homme qui tel un arbre, en donnant le sens de la Création, retrouve le lien de l’analogie entre le monde sensible et le monde des archétypes.

Dans la Bible, les arbres sont aussi très présents. Ils sont créés au premier chapitre de la Genèse, avant même les luminaires que sont le soleil et la lune. Et une fois l’Homme créé, à l’image et à la ressemblance de Dieu, il est placé par la divinité dans un « Jardin planté d’arbres » le fameux jardin d’Eden. L’intérêt du jardin c’est qu’il a une clôture et qu’il propose donc un cadre bien défini dans lequel l’homme a désormais pour mission de le travailler et de le garder.

Et les arbres de ce jardin sont bien décrits. On en voit 3 sortes différentes mais il y en a une autre, pas encore vue comme un arbre.

Il y a l’arbre de Vie, celui qui donne la Vie à l’homme, il y a l’arbre de la connaissance bonne et mauvaise (selon une traduction littérale), et il y a les arbres bons à manger et agréables à voir.

Dieu donne à l’homme deux ordres, celui de manger de tout les arbres bons à manger et agréables à voir, et celui de ne pas manger de l’arbre de la connaissance bonne et mauvaise. C’est donc là le travail que l’homme a à faire, manger des arbres du jardin, qui sont tous des arbres « de connaissance ». L’homme doit donc travailler à s’instruire, se cultiver tout en cultivant le jardin. Mais il y a une connaissance que l’homme ne peut pas approcher sans se perdre, la connaissance dite « bonne et mauvaise », donc une connaissance totale complète, la connaissance comme Dieu connait. L’homme connait le monde par son travail, et la connaissance que le travail ne peux pas nous donner, nous est fournie par révélation divine. Vouloir y accéder par soi-même, c’est vouloir être Dieu.

Quel est donc le 4e arbre ? Qu’est-ce qui dans le jardin peut aussi donner une connaissance ? C’est l’homme lui-même. On en lit la démonstration dans l’évangile de Saint Marc au chapitre 8, 23 à 25.

« Il prit l’aveugle par la main, et le conduisit hors du village; puis il lui mit de la salive sur les yeux, lui imposa les mains, et lui demanda s’il voyait quelque chose. Il regarda, et dit : J’aperçois les hommes, mais j’en vois comme des arbres, et qui marchent. Jésus lui mit de nouveau les mains sur les yeux; et, quand l’aveugle regarda fixement, il fut guéri, et vit tout distinctement. »

Ne supposons pas que Jésus « rate » son miracle et qu’il doive recommencer. Mais supposons plutôt qu’Il nous enseigne en toute occasion et qu’ouvrir les yeux de l’aveugle (que nous sommes) lui permet de voir l’homme réellement, et de voir qu’il est comme un arbre.

Comme un arbre, l’Homme est un lien entre la terre et le ciel, il est même LE lien, plongé dans la Création, mais capable de relation au monde spirituel, capable de recevoir les inspirations des anges ou même de Dieu.

Eric PORTAL, animateur du groupe d’étude biblique de la paroisse.

Pour en savoir plus rendez-vous les deuxièmes jeudis du mois à 19h au presbytère.

Dans la même rubrique

Derniers articles

  • Les ordinations en direct
    Suivez les ordinations diaconales et sacerdotales en direct en cliquant sur le lien suivant: Ordinations diaconales : vendredi 24 juin 2022 à partir de 09h45 Ordinations sacerdotales : samedi 25 juin 2022 à partir de 09h45 Derniers articles
  • Le voyage de premières messes
    Chers paroissiens, Nous nous réjouissons de l’ordination de don Vianney le samedi 25 juin à Evron, lieu de la formation des prêtres de la communauté Saint-Martin. Après sa toute première messe célébrée dimanche 26 juin au séminaire où il a été formé pendant 7 ans, […]
  • Grande fête de la Communauté de Paroisses
    Venez nombreux, avec votre famille et vos proches, à la fête paroissiale qui se déroulera au Parc Miquey le dimanche 3 juillet 2022 pour entourer don Vianney en ce jour si particulier pour son engagement sacerdotal. Au programme :   11h00 : Messe au Parc Miquey […]
  • Cinq pains et deux poissons
    Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc 9, 13) Mais il leur […]
  • Un prêtre qui soit un vrai prêtre !
    Chers paroissiens, Si quelques-uns d’entre nous aurons la joie samedi prochain d’assister à l’ordination sacerdotale de don Vianney, ce sera toute la communauté de paroisse qui se rassemblera dimanche 3 juillet pour sa première messe à Mulhouse au Parc Miquey. Cet évènement marquant pour notre […]
Lire la Suite →
Exemple

Le grand âge !

Chers paroissiens,

Je voudrais vous partager cette semaine une réflexion “énergique” et pertinente d’un confrère, pour nourrir notre réflexion sur le temps de la vieillesse.

«  La vieillesse est un naufrage  » disait le général de Gaulle en citant Chateaubriand. Est-ce vrai  ?

Oui, dans une société qui exalte la force, la réussite et la toute-puissance. La vieillesse nous rappelle que nous sommes marqués par la finitude et devient une cruelle revanche du réel sur notre volonté de puissance.  

Oui, dans une société qui ne sait plus prendre en charge ses anciens. Une société où l’on rappelle si souvent que la famille est une «  valeur refuge  » dans les temps difficiles, mais où l’on oublie que comme toute communauté, elle implique des devoirs, un soutien, une présence.   

Oui, dans une société où la mort et le grand âge sont gérés par des institutions avant d’être accompagnés par des personnes. Une société qui met tout en œuvre pour protéger les plus fragiles pendant une crise sanitaire au risque de les isoler encore plus.  

Oui, dans une société dont la principale préoccupation est «  la qualité de vie  ». Une idéologie qui risque de nous faire croire que les vies gravement atteintes par la maladie ou la dépendance ne seraient pas dignes d’être vécues. On entend alors ces aveux  glaçants de résidents d’Ehpad :  «  je ne suis plus capable, donc ma vie n’en vaut plus la peine  ».  

Mais c’est faux, archi faux, totalement faux  !

Non, la vieillesse n’est pas un naufrage.  

Certes, elle est une compagne qu’il n’est pas facile d’apprivoiser. Mais elle porte en elle la profondeur d’une vie d’homme et de femme avec ses réussites, ses joies, ses peines… et sa sagesse. «  Si jeunesse savait…  » me disait un vieil ami prêtre.  

Qu’il est bon et réconfortant de se réchauffer auprès de nos aînés. Nous avons tant besoin d’eux  : ils nous transmettent une histoire et nous rappellent que nous ne sommes pas une génération spontanée mais les héritiers d’une longue tradition. Dans un monde en mouvement permanent, ils sont aussi pour nous des témoins stables d’une vie vécue jusqu’au bout avec ses combats, ses choix, ses crises humaines… une vie traversée.  

Non, la vieillesse n’est pas un déclin. Elle est maturation et croissance sur le chemin qui mène à la vie éternelle. Un long chemin de dépouillement qui nous prépare à la rencontre avec l’Essentiel. Une école de l’amour réel où finalement seuls comptent les petits riens  qui peuvent se vivre jusque dans la plus grande fragilité : la prière, le pardon, l’affection partagée…  

Et ne l’oublions jamais, quel que soit notre âge, que nous ayons 15 ans, 25 ans, 45 ans ou 99 ans, les plus grandes joies de notre vie sont TOUJOURS devant nous et elles s’appellent le Ciel.

Bien fraternellement,

don Pascal Boulic,
curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Les ordinations en direct
    Suivez les ordinations diaconales et sacerdotales en direct en cliquant sur le lien suivant: Ordinations diaconales : vendredi 24 juin 2022 à partir de 09h45 Ordinations sacerdotales : samedi 25 juin 2022 à partir de 09h45 Derniers articles
  • Le voyage de premières messes
    Chers paroissiens, Nous nous réjouissons de l’ordination de don Vianney le samedi 25 juin à Evron, lieu de la formation des prêtres de la communauté Saint-Martin. Après sa toute première messe célébrée dimanche 26 juin au séminaire où il a […]
  • Grande fête de la Communauté de Paroisses
    Venez nombreux, avec votre famille et vos proches, à la fête paroissiale qui se déroulera au Parc Miquey le dimanche 3 juillet 2022 pour entourer don Vianney en ce jour si particulier pour son engagement sacerdotal. Au programme :   11h00 […]
  • Cinq pains et deux poissons
    Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc […]
  • Un prêtre qui soit un vrai prêtre !
    Chers paroissiens, Si quelques-uns d’entre nous aurons la joie samedi prochain d’assister à l’ordination sacerdotale de don Vianney, ce sera toute la communauté de paroisse qui se rassemblera dimanche 3 juillet pour sa première messe à Mulhouse au Parc Miquey. […]
  • Messe avec les Chrétiens d’Orient
    Chers paroissiens, C’est avec une grande joie que je vous informe que la messe avec les Chrétiens d’Orient présents en Alsace, à l’invitation de Monseigneur Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg, aura lieu cette année à l’église Saint-Étienne le dimanche 26 […]
  • Portes ouvertes à l’aumônerie !
    Chers paroissiens, Depuis le mois d’octobre nous avons la joie de nous retrouver tous les 15 jours avec une quarantaine de collégiens et de lycéens dans le cadre de l’aumônerie paroissiale appelée « Soirées Acutis* ». Nous y vivons des temps […]

Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

Le prêtre français, « pauvre parmi les pauvres » et « frère universel », comme il se définissait lui-même, et six autres bienheureux seront officiellement déclarés Saints le 15 mai 2022, 5e dimanche de Pâques, à Rome.

Au début du siècle dernier, Charles de Foucauld a planté les graines de la Parole divine au cœur du Sahara. 

Né à Strasbourg en 1858, il devient officier de la cavalerie après avoir fait l’école militaire de Saint-Cyr, puis part explorer le Maroc. 

Converti en 1886, après s’être confessé en l’église Saint-Augustin à Paris, il rentre chez les moines trappistes où il prononce ses vœux en 1892. 

Sa vie le mènera à Nazareth en Terre Sainte, en Syrie, puis au Sahara, à partir de 1901, après son ordination, où il deviendra « l’apôtre des Touaregs ». 

Au plus près de ce peuple, il se met à l’écoute de ces hommes et femmes qui vont lui sauver la vie. 

Gravement malade du scorbut, il sera remis sur pieds grâce à la détermination des femmes qui lui feront boire du lait de chèvre. 

Les onze dernières années de sa vie au cœur du désert le rapprochent de ce peuple, dont il recueille les poèmes. 

Il publiera aussi un dictionnaire de la langue touareg qui fait autorité. 

« Je veux habituer tous les habitants à me regarder comme leur frère, le frère universel » disait-il, expliquant aussi qu’il n’était pas venu au désert pour convertir les Touaregs, mais pour essayer de les comprendre. 

Charles de Foucauld sera assassiné le 1er décembre 1916 devant la porte de son ermitage. 

Unissons-nous par la prière.

Fraternellement,

don Pascal Boulic,
curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Les ordinations en direct
    Suivez les ordinations diaconales et sacerdotales en direct en cliquant sur le lien suivant: Ordinations diaconales : vendredi 24 juin 2022 à partir de 09h45 Ordinations sacerdotales : samedi 25 juin 2022 à partir de 09h45 Derniers articles
  • Le voyage de premières messes
    Chers paroissiens, Nous nous réjouissons de l’ordination de don Vianney le samedi 25 juin à Evron, lieu de la formation des prêtres de la communauté Saint-Martin. Après sa toute première messe célébrée dimanche 26 juin au séminaire où il a […]
  • Grande fête de la Communauté de Paroisses
    Venez nombreux, avec votre famille et vos proches, à la fête paroissiale qui se déroulera au Parc Miquey le dimanche 3 juillet 2022 pour entourer don Vianney en ce jour si particulier pour son engagement sacerdotal. Au programme :   11h00 […]
  • Cinq pains et deux poissons
    Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc […]
  • Un prêtre qui soit un vrai prêtre !
    Chers paroissiens, Si quelques-uns d’entre nous aurons la joie samedi prochain d’assister à l’ordination sacerdotale de don Vianney, ce sera toute la communauté de paroisse qui se rassemblera dimanche 3 juillet pour sa première messe à Mulhouse au Parc Miquey. […]
  • Messe avec les Chrétiens d’Orient
    Chers paroissiens, C’est avec une grande joie que je vous informe que la messe avec les Chrétiens d’Orient présents en Alsace, à l’invitation de Monseigneur Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg, aura lieu cette année à l’église Saint-Étienne le dimanche 26 […]
  • Portes ouvertes à l’aumônerie !
    Chers paroissiens, Depuis le mois d’octobre nous avons la joie de nous retrouver tous les 15 jours avec une quarantaine de collégiens et de lycéens dans le cadre de l’aumônerie paroissiale appelée « Soirées Acutis* ». Nous y vivons des temps […]

Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

Voilà déjà 8 mois qu’avec mes confrères, don Armand et don Vianney, nous avons été missionnés dans la communauté de paroisses de Saint-Etienne et du Sacré-Cœur. Avant notre arrivée, « l’équipe d’animation pastorale » (EAP) était arrivée au bout de son mandat (mandat de 3 ans, renouvelable 2 fois) et avait donc été dissoute, en vue d’en reconstituer une nouvelle, avec la nouvelle équipe de prêtres et diacre. Je veux ici remercier vivement les membres de cette ancienne EAP, pour leur dévouement au service de la communauté de paroisses et le travail accompli, que nous mesurons chaque jour dans notre quotidien.

Tout d’abord, quel est le rôle d’une « EAP » ?

Le rôle de l’EAP est de participer à la charge de gouvernement de la communauté de paroisses. Son premier objectif est de contribuer au développement d’une vision pastorale ajustée à la « portion d’Eglise » confiée au curé. L’EAP est ainsi amenée à gouverner la paroisse en communion avec le curé, les prêtres et diacres de la paroisse, et à œuvrer en communion avec les conseils de fabriques de Saint Etienne et du Sacré-Cœur, ainsi qu’avec les différentes associations et équipes de bénévoles au service de nos paroisses. 

L’EAP est par conséquent une instance importante et précieuse dans une communauté de paroisses. C’est pour cette raison qu’après quelques mois de découvertes du terrain, il nous a semblé opportun d’en reconstituer une sans plus attendre. J’ai choisi 4 nouveaux membres qui se joignent à notre équipe sacerdotale, pour constituer l’EAP, et que je suis très heureux de vous présenter ici :

Les membres de la nouvelle EAP :

Anne-Sophie de Laroche : mariée avec Bertrand depuis 13 ans, Anne-Sophie est mère de 4 enfants et sage-femme. Son parcours est riche en découvertes : de Lyon à Carcassonne, d’Amiens à Yaoundé, au gré des mutations professionnelles et de 2 années de volontariat au service de l’Église, avec l’ONG catholique « FIDESCO ». Alsacienne depuis 2019 ! 

Claire de Coatpont : mariée avec Bertrand, mère de 4 grands enfants, Claire est arrivée à Mulhouse avec sa famille il y a 8 ans, après avoir vécu à Paris, en Australie et aux Etats-Unis. Mère au foyer, elle est investie dans plusieurs mouvements d’église, notamment les Associations Familiales Catholiques (AFC).

Guillaume Delemazure : marié et père de trois enfants, Guillaume a connu une enfance mulhousienne, avant d’étudier et travailler en France et à l’étranger. Il est revenu à Mulhouse pour y fonder son agence d’architecture. Il souhaite contribuer au développement de sa ville, en travaillant à l’amélioration de son cadre bâti et en contribuant à de nouveaux projets citoyens.

Jean-François Lagneau : marié avec Fabienne depuis 16 ans, père de 5 enfants, ingénieur à EDF, il travaille sur les barrages hydrauliques du Rhin. Paroissien du Sacré-Cœur, il apprécie le jardin partagé du Sacré Cœur. Il s’initie par ailleurs à la menuiserie, comme loisir dans une association.

Don Armand d’Harcourt : prêtre coopérateur, nous sommes heureux de le retrouver après sa semaine de retraite spirituelle !

Don Vianney Colin : diacre, il sera ordonné prêtre le samedi 25 juin prochain, à Evron.

Don Pascal Boulic : curé de la communauté de paroisses.

Je remercie vivement les 4 nouveaux membres d’avoir accepté d’accomplir cette mission pendant les 3 prochaines années, et je les confie à vos prières. 

Fraternellement,

don Pascal Boulic,
curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Les ordinations en direct
    Suivez les ordinations diaconales et sacerdotales en direct en cliquant sur le lien suivant: Ordinations diaconales : vendredi 24 juin 2022 à partir de 09h45 Ordinations sacerdotales : samedi 25 juin 2022 à partir de 09h45 Derniers articles
  • Le voyage de premières messes
    Chers paroissiens, Nous nous réjouissons de l’ordination de don Vianney le samedi 25 juin à Evron, lieu de la formation des prêtres de la communauté Saint-Martin. Après sa toute première messe célébrée dimanche 26 juin au séminaire où il a […]
  • Grande fête de la Communauté de Paroisses
    Venez nombreux, avec votre famille et vos proches, à la fête paroissiale qui se déroulera au Parc Miquey le dimanche 3 juillet 2022 pour entourer don Vianney en ce jour si particulier pour son engagement sacerdotal. Au programme :   11h00 […]
  • Cinq pains et deux poissons
    Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc […]
  • Un prêtre qui soit un vrai prêtre !
    Chers paroissiens, Si quelques-uns d’entre nous aurons la joie samedi prochain d’assister à l’ordination sacerdotale de don Vianney, ce sera toute la communauté de paroisse qui se rassemblera dimanche 3 juillet pour sa première messe à Mulhouse au Parc Miquey. […]
  • Messe avec les Chrétiens d’Orient
    Chers paroissiens, C’est avec une grande joie que je vous informe que la messe avec les Chrétiens d’Orient présents en Alsace, à l’invitation de Monseigneur Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg, aura lieu cette année à l’église Saint-Étienne le dimanche 26 […]
  • Portes ouvertes à l’aumônerie !
    Chers paroissiens, Depuis le mois d’octobre nous avons la joie de nous retrouver tous les 15 jours avec une quarantaine de collégiens et de lycéens dans le cadre de l’aumônerie paroissiale appelée « Soirées Acutis* ». Nous y vivons des temps […]

Lire la Suite →
Exemple

Depuis quelques temps maintenant nous parcourons ensemble, parmi les dons de la Création, quelques beautés merveilleuses que Dieu nous a données. Nous admirons le monde qui nous entoure et nous nous apercevons qu’il ne peut pas être dépourvu d’un sens profond, les 153 gros poissons de la semaine dernière nous l’avaient déjà prouvé.
Dieu a créé l’homme à son image, lui a donné une intelligence à l’image de la Sienne, donc capable de comprendre et de donner du sens à ses actes, à ses paroles.
La Création n’aurait aucun sens ? Les objets, les animaux, les végétaux seraient réduits à leur seule utilité ?

Relisons l’Écriture Sainte, notre phare, la lumière sur notre route vers Dieu.
Gn 1, 14 à 19
Et Dieu dit : « Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel, pour séparer le jour de la nuit ; qu’ils servent de signes, pour marquer les fêtes, les jours et les années ; et qu’ils soient, au firmament du ciel, des luminaires pour éclairer la terre. » Et ce fut ainsi. Dieu fit les deux grands luminaires : le plus grand pour commander au jour, le plus petit pour commander à la nuit ; il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre, pour commander au jour et à la nuit, pour séparer la lumière des ténèbres. Et Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : quatrième jour.

Les luminaires servent donc de signes. Cela n’est-il pas la définition du symbolisme ? Un objet qui sert de signe désigne quelque chose d’autre que lui-même, il en est le symbole. Les luminaires éclairent la terre et tout ce qui s’y trouve, et donc tout objet éclairé ainsi devient signe lui aussi de quelque chose. 

Par analogie, les objets sensibles de la création nous montrent, désignent, sont les symboles de réalités qu’on ne pourra pas sentir ni toucher, mais que nous pourrons comprendre, intelliger. Quoi par exemple ? Et bien la Vérité, le Sacrifice, l’Enseignement, la Sagesse et tant encore.
La Bible est un livre d’image, on y trouve des serpents, des colombes, des poissons, des chevaux, des bâtons, des barques, des épées… Et quand nous y rencontrons ces objets sensibles, mis en scène dans des images bigarrées (d’après Saint Denys l’aréopagyte), ces objets nous désignent les réalités telles que citées plus haut. 
Cette relation de correspondance, entre les objets sensibles et le monde intelligible s’appelle la Fonction Symbolique des Objets. C’est une fonction humaine, au même titre que la fonction respiratoire ou digestive, mais un peu plus oubliée et que nous pouvons remettre en route.
Cette fonction nous rend capable de faire le lien entre la terre et le ciel, entre ce monde-ci et le monde venant. Sans le dire, nous l’avons mise en œuvre dans nos études précédentes, sur le lion, l’aigle, le taureau et tous nos autres articles.
Nous parlerons bientôt de l’arbre, et nous verrons qu’il n’est pas sans rapport avec notre sujet, mais aussi nous étudierons des arbres bien spécifiques présents dans Bible, pour lever un peu du voile de l’Écriture.

Eric PORTAL, animateur du groupe d’étude biblique de la paroisse.

Pour en savoir plus rendez-vous les deuxièmes jeudis du mois à 19h au presbytère.

Dans la même rubrique

Derniers articles

  • Les ordinations en direct
    Suivez les ordinations diaconales et sacerdotales en direct en cliquant sur le lien suivant: Ordinations diaconales : vendredi 24 juin 2022 à partir de 09h45 Ordinations sacerdotales : samedi 25 juin 2022 à partir de 09h45 Derniers articles
  • Le voyage de premières messes
    Chers paroissiens, Nous nous réjouissons de l’ordination de don Vianney le samedi 25 juin à Evron, lieu de la formation des prêtres de la communauté Saint-Martin. Après sa toute première messe célébrée dimanche 26 juin au séminaire où il a été formé pendant 7 ans, […]
  • Grande fête de la Communauté de Paroisses
    Venez nombreux, avec votre famille et vos proches, à la fête paroissiale qui se déroulera au Parc Miquey le dimanche 3 juillet 2022 pour entourer don Vianney en ce jour si particulier pour son engagement sacerdotal. Au programme :   11h00 : Messe au Parc Miquey […]
  • Cinq pains et deux poissons
    Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc 9, 13) Mais il leur […]
  • Un prêtre qui soit un vrai prêtre !
    Chers paroissiens, Si quelques-uns d’entre nous aurons la joie samedi prochain d’assister à l’ordination sacerdotale de don Vianney, ce sera toute la communauté de paroisse qui se rassemblera dimanche 3 juillet pour sa première messe à Mulhouse au Parc Miquey. Cet évènement marquant pour notre […]
Lire la Suite →
Exemple

Des vivants revenus de la mort

Chers paroissiens,

Ce temps de Pâques nous pose deux questions.

Premièrement ce que nous avons prévu après la mort ? Autrement dit : avez-vous prévu de vivre après la mort ? C’est ce que nous annonce Pâques, c’est ce que nous promet la résurrection du Christ, c’est ce que nous offre le Christ ressuscité… et nous le considérerions moins que nos prochaines vacances ou que notre prochain voyage ? Nous nous préoccupons justement des grèves de trains, mais nous soucions-nous autant de ce qui entraverait ou permettrait notre ultime destination ? Nous prêterions moins d’attention au programme de notre éternité qu’à celui du prochain quinquennat ? Prenons-nous vraiment au sérieux la promesse d’éternité ?

La deuxième question est la réponse à la première : avons-nous prévu de vivre avant la mort ? Pas de survivre et de tuer le temps, mais de vivre et de lui donner déjà une fécondité éternelle ? Car par votre baptême qui vous a plongé dans la Vie du Ressuscité, votre vie éternelle est déjà commencée ! Il s’agit de vivre « comme des vivants revenus de la mort » ! (Rm 6-13). C’est ainsi que l’on prépare sa vie éternelle : en participant dès maintenant à celle que Jésus nous offre dans les sacrements comme dans le service de la Charité, dans l’intimité avec Lui comme dans la vie de l’Église et dans l’accueil et l’offrande de sa Miséricorde !

Si nous sommes réellement vivants, c’est l’œuvre de sa Miséricorde qui nous libère de toutes nos complicités mortifères avec le mal qui nous tient loin de l’éternité. Si ce dimanche après Pâques est dit de la Miséricorde, c’est bien parce que l’œuvre du salut est la grande Miséricorde de Dieu.

Vivez de la Miséricorde, vivez « comme des vivants revenus de la mort » ! (Rm 6-13)

Fraternellement,

don Pascal Boulic,
curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Les ordinations en direct
    Suivez les ordinations diaconales et sacerdotales en direct en cliquant sur le lien suivant: Ordinations diaconales : vendredi 24 juin 2022 à partir de 09h45 Ordinations sacerdotales : samedi 25 juin 2022 à partir de 09h45 Derniers articles
  • Le voyage de premières messes
    Chers paroissiens, Nous nous réjouissons de l’ordination de don Vianney le samedi 25 juin à Evron, lieu de la formation des prêtres de la communauté Saint-Martin. Après sa toute première messe célébrée dimanche 26 juin au séminaire où il a […]
  • Grande fête de la Communauté de Paroisses
    Venez nombreux, avec votre famille et vos proches, à la fête paroissiale qui se déroulera au Parc Miquey le dimanche 3 juillet 2022 pour entourer don Vianney en ce jour si particulier pour son engagement sacerdotal. Au programme :   11h00 […]
  • Cinq pains et deux poissons
    Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc […]
  • Un prêtre qui soit un vrai prêtre !
    Chers paroissiens, Si quelques-uns d’entre nous aurons la joie samedi prochain d’assister à l’ordination sacerdotale de don Vianney, ce sera toute la communauté de paroisse qui se rassemblera dimanche 3 juillet pour sa première messe à Mulhouse au Parc Miquey. […]
  • Messe avec les Chrétiens d’Orient
    Chers paroissiens, C’est avec une grande joie que je vous informe que la messe avec les Chrétiens d’Orient présents en Alsace, à l’invitation de Monseigneur Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg, aura lieu cette année à l’église Saint-Étienne le dimanche 26 […]
  • Portes ouvertes à l’aumônerie !
    Chers paroissiens, Depuis le mois d’octobre nous avons la joie de nous retrouver tous les 15 jours avec une quarantaine de collégiens et de lycéens dans le cadre de l’aumônerie paroissiale appelée « Soirées Acutis* ». Nous y vivons des temps […]

Lire la Suite →
Exemple

Nous entendrons ce dimanche le récit de la pêche miraculeuse et la primauté de Pierre, Jésus le bon pasteur, confie à Pierre la mission d’être le berger de ses brebis. Y a-t-il donc un lien entre ces événements ?

Les poissons sont par définition innombrables et cachés. Il faut une action de capture, l’acte de pêcher, pour les mettre à jour. Et quand on remonte si difficilement un filet plein à craquer de poissons c’est qu’il y en a bien plus que 153.

Jésus choisit des pêcheurs comme apôtres parce qu’il fallait des hommes capables de trouver le sens et de le distribuer à la foule, et du sens, dans la Création, il y en a en abondance. Il revient à l’Homme de le capturer, de l’expliciter et de le transmettre. 

Il est caché mais tellement abondant qu’on ne peut le compter quand il est sens ordinaire ou poisson ordinaire. Mais les gros poissons ont un nombre précis et ce nombre est 153. 
153 est le nombre qui est égal à 1+2+3+4+…+15+16+17. La somme des 17 premiers chiffres donne exactement 153, et c’est pourquoi 153 est appelé la gloire de 17. Il montre l’exaltation du 17, il en exprime toutes les possibilités. Or 17 est le nombre du sens de la révélation. Non plus les sens ordinaires, pour lesquels il faut déjà mettre en œuvre notre intelligence pour les mettre à jour, mais le sens du sens, le sens de l’Écriture elle-même.

C’est le sens des choses et des événements (les petits poissons innombrables) et le sens inspiré, le sens révélé, le sens immanent à la création. (153 gros poissons)
Simon, le pêcheur de poissons ordinaires est devenu, sous la conduite du Christ, Pierre, le chef des apôtres capable de mettre au jour, d’expliquer le sens révélé de l’Écriture. C’est ce que signifie sa pêche de 153 gros poissons et donc la mission que lui donne le Christ ressuscité.

La pêche

Eric PORTAL, animateur du groupe d’étude biblique de la paroisse.

Pour en savoir plus rendez-vous les deuxièmes jeudis du mois à 19h au presbytère.

Dans la même rubrique

Derniers articles

  • Les ordinations en direct
    Suivez les ordinations diaconales et sacerdotales en direct en cliquant sur le lien suivant: Ordinations diaconales : vendredi 24 juin 2022 à partir de 09h45 Ordinations sacerdotales : samedi 25 juin 2022 à partir de 09h45 Derniers articles
  • Le voyage de premières messes
    Chers paroissiens, Nous nous réjouissons de l’ordination de don Vianney le samedi 25 juin à Evron, lieu de la formation des prêtres de la communauté Saint-Martin. Après sa toute première messe célébrée dimanche 26 juin au séminaire où il a été formé pendant 7 ans, […]
  • Grande fête de la Communauté de Paroisses
    Venez nombreux, avec votre famille et vos proches, à la fête paroissiale qui se déroulera au Parc Miquey le dimanche 3 juillet 2022 pour entourer don Vianney en ce jour si particulier pour son engagement sacerdotal. Au programme :   11h00 : Messe au Parc Miquey […]
  • Cinq pains et deux poissons
    Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc 9, 13) Mais il leur […]
  • Un prêtre qui soit un vrai prêtre !
    Chers paroissiens, Si quelques-uns d’entre nous aurons la joie samedi prochain d’assister à l’ordination sacerdotale de don Vianney, ce sera toute la communauté de paroisse qui se rassemblera dimanche 3 juillet pour sa première messe à Mulhouse au Parc Miquey. Cet évènement marquant pour notre […]
Lire la Suite →
Exemple

Ordination en vue… et première messe !

Chers paroissiens,

Grande nouvelle ! don Vianney, diacre sur notre communauté de paroisses, a été appelé aux ordres par don Paul Préaux, modérateur général de la Communauté Saint-Martin, qui vient  par ailleurs d’être réélu. Don Vianney sera ainsi ordonné prêtre le samedi 25 juin prochain, avec ses frères de promotion, en la basilique Notre-Dame de l’Épine à Évron – en Mayenne, où réside la maison mère de la communauté Saint-Martin.

Nous proposons à ceux qui le souhaitent de se rendre ensemble à l’ordination ; nous mettrons en place des moyens de transport en commun. Si vous êtes intéressé, merci de vous signaler dès à présent auprès du secrétariat (03 69 65 79 27, par.stetienne@gmail.com); nous reviendrons vers vous dès que nous aurons davantage de précisions.

Enfin, la coutume veut que les prêtres nouvellement ordonnés vivent un voyage de premières messes dans les lieux qui ont marqué leur cheminement personnel ; don Vianney commencera ce voyage dès le lendemain de son ordination, et le terminera à Mulhouse le 3 juillet, où il célèbrera une première messe à l’église Saint-Etienne, à 10h30. Afin de vivre ce temps fort de notre Communauté de Paroisses, nous nous retrouverons tous le 3 juillet à 10h30 – il n’y aura pas de messe au Sacré-Cœur ce jour-là. Sous-réserve de beau temps, nous nous retrouverons ensuite pour un repas fraternel et convival au Parc Miquey, à partir de 12h30.

fraternellement,

don Pascal Boulic,
curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Les ordinations en direct
    Suivez les ordinations diaconales et sacerdotales en direct en cliquant sur le lien suivant: Ordinations diaconales : vendredi 24 juin 2022 à partir de 09h45 Ordinations sacerdotales : samedi 25 juin 2022 à partir de 09h45 Derniers articles
  • Le voyage de premières messes
    Chers paroissiens, Nous nous réjouissons de l’ordination de don Vianney le samedi 25 juin à Evron, lieu de la formation des prêtres de la communauté Saint-Martin. Après sa toute première messe célébrée dimanche 26 juin au séminaire où il a […]
  • Grande fête de la Communauté de Paroisses
    Venez nombreux, avec votre famille et vos proches, à la fête paroissiale qui se déroulera au Parc Miquey le dimanche 3 juillet 2022 pour entourer don Vianney en ce jour si particulier pour son engagement sacerdotal. Au programme :   11h00 […]
  • Cinq pains et deux poissons
    Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc […]
  • Un prêtre qui soit un vrai prêtre !
    Chers paroissiens, Si quelques-uns d’entre nous aurons la joie samedi prochain d’assister à l’ordination sacerdotale de don Vianney, ce sera toute la communauté de paroisse qui se rassemblera dimanche 3 juillet pour sa première messe à Mulhouse au Parc Miquey. […]
  • Messe avec les Chrétiens d’Orient
    Chers paroissiens, C’est avec une grande joie que je vous informe que la messe avec les Chrétiens d’Orient présents en Alsace, à l’invitation de Monseigneur Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg, aura lieu cette année à l’église Saint-Étienne le dimanche 26 […]
  • Portes ouvertes à l’aumônerie !
    Chers paroissiens, Depuis le mois d’octobre nous avons la joie de nous retrouver tous les 15 jours avec une quarantaine de collégiens et de lycéens dans le cadre de l’aumônerie paroissiale appelée « Soirées Acutis* ». Nous y vivons des temps […]

Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

Dans de nombreux pays, la coutume de faire bénir sa famille et sa maison, une fois l’an, par un prêtre et pendant le temps pascal, est une tradition bien vivante. Par la bénédiction, nous demandons à Dieu de répandre sa grâce, son amour, sa paix et sa protection sur chacun de nous, sur nos lieux d’habitations, nos lieux et nos outils de travail, nos voitures, nos animaux…bref, tout ce qui fait partie de notre vie. Le Seigneur nous rejoint dans toutes ces réalités très concrètes de notre vie… pas seulement dans nos églises. Pour cette raison, tout ce qui compose notre vie, dans la mesure où cela est ordonné à Dieu, peut être béni ! Et oui, la grâce de Dieu peut passer par nos maisons, nos jardins, nos champs, nos outils de travail, nos plantes, nos animaux, etc. Autant de médiations par lesquelles nous pouvons rencontrer le Christ ! Ainsi, nous faisons mémoire de sa Résurrection, non pas au sens d’un simple souvenir, mais en nous ouvrant à sa présence et en nous plaçant sous sa protection, nous et notre famille.

Jésus Lui-même aimait visiter les maisons, comme celle de Lazare, Marthe et Marie. À Zachée, il dit : « Aujourd’hui, il faut que j’aille demeurer dans ta maison. (…) Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison. » (Luc 19, 5.9). De plus, il a donné une consigne aux disciples qu’il envoyait en mission : « Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : ‘Paix à cette maison’» (Luc 10, 5). À la suite du Christ, l’Église présente ainsi cette coutume pleine de signification :

« La bénédiction annuelle des familles, qui a lieu à leur domicile, se déroule ordinairement durant le temps pascal, ou à d’autres moments de l’année. Cette visite traditionnelle très appréciée par les fidèles, que les curés et leurs collaborateurs sont vivement invités à accomplir, constitue une occasion très précieuse pour ces derniers de rappeler aux familles chrétiennes la présence constante de la bénédiction de Dieu, et l’invitation à vivre en se conformant au message de l’Évangile; cette démarche a donc pour but d’exhorter les parents et les enfants à conserver et à développer le mystère de la famille en tant qu’ « Église domestique ». » (Directoire sur la piété populaire et la liturgie, n°152).

Nous serons donc très heureux de venir bénir vos maisons. N’hésitez pas à inviter des voisins et des amis afin de les associer à la célébration. Ce peut être l’occasion de mieux se connaitre et de partager un temps fraternel.

Pour faire bénir votre maison, c’est simple : contactez don Armand, don Vianney ou moi-même, pour fixer ensemble une date et un horaire. [ou en envoyant un mail au secrétariat : par.stetienne@gmail.com]

Bon temps pascal !

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Les ordinations en direct
    Suivez les ordinations diaconales et sacerdotales en direct en cliquant sur le lien suivant: Ordinations diaconales : vendredi 24 juin 2022 à partir de 09h45 Ordinations sacerdotales : samedi 25 juin 2022 à partir de 09h45 Derniers articles
  • Le voyage de premières messes
    Chers paroissiens, Nous nous réjouissons de l’ordination de don Vianney le samedi 25 juin à Evron, lieu de la formation des prêtres de la communauté Saint-Martin. Après sa toute première messe célébrée dimanche 26 juin au séminaire où il a […]
  • Grande fête de la Communauté de Paroisses
    Venez nombreux, avec votre famille et vos proches, à la fête paroissiale qui se déroulera au Parc Miquey le dimanche 3 juillet 2022 pour entourer don Vianney en ce jour si particulier pour son engagement sacerdotal. Au programme :   11h00 […]
  • Cinq pains et deux poissons
    Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc […]
  • Un prêtre qui soit un vrai prêtre !
    Chers paroissiens, Si quelques-uns d’entre nous aurons la joie samedi prochain d’assister à l’ordination sacerdotale de don Vianney, ce sera toute la communauté de paroisse qui se rassemblera dimanche 3 juillet pour sa première messe à Mulhouse au Parc Miquey. […]
  • Messe avec les Chrétiens d’Orient
    Chers paroissiens, C’est avec une grande joie que je vous informe que la messe avec les Chrétiens d’Orient présents en Alsace, à l’invitation de Monseigneur Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg, aura lieu cette année à l’église Saint-Étienne le dimanche 26 […]
  • Portes ouvertes à l’aumônerie !
    Chers paroissiens, Depuis le mois d’octobre nous avons la joie de nous retrouver tous les 15 jours avec une quarantaine de collégiens et de lycéens dans le cadre de l’aumônerie paroissiale appelée « Soirées Acutis* ». Nous y vivons des temps […]

Lire la Suite →
Exemple

Jésus-Christ n’est pas candidat !

Chers paroissiens,

Soit dit au risque de vous décevoir, son royaume n’est pas de ce monde. Cela a plusieurs incidences :

  • Vous ne pourrez voter pour Jésus-Christ (soyez réaliste) ni aux présidentielles ni aux législatives, mais ne votez pas sans lui (soyez responsable). Il vous confie le monde temporel pour que vous l’animiez, c’est-à-dire que vous lui donniez comme âme l’Esprit de l’Évangile.
  • Aucun candidat n’étant le messie, comprenez bien que vous n’élisez pas un sauveur, ni ne canonisez quiconque : vous donnez votre avis sur celui qui vous paraît le plus apte à travailler au bien commun.
  • Aucun parti n’étant parfaitement évangélique, vous ne considèrerez pas qu’un bulletin dans une boite suffit à accomplir votre devoir de citoyen chrétien. L’urne n’est pas l’alpha et l’oméga de l’engagement dans la chose publique, et le vote ne vous exonère pas de tout autre responsabilité.
  • Aucun programme n’étant parfaitement évangélique, veillez, quoi qu’il en soit, à vérifier que les critères qui emporteront votre décision seront, eux, bien évangéliques.
  • Aucun choix politique n’étant absolument évangélique, vous ne serez pas surpris que d’autres aient privilégié d’autres critères prioritaires, sans mettre en cause leur sincérité chrétienne et sans vous croire meilleur chrétien pour autant.
  • Vous profiterez de l’étonnement que d’autres chrétiens aient voté, en conscience chrétienne, différemment de vous pour réexaminer, en conscience chrétienne, les critères prioritaires qui ont éclairé leur vote et le vôtre, vous défaire de tout esprit sectaire ou partisan et cultiver votre joie d’œuvrer à l’avènement du Christ avec des chrétiens qui ne vous ressemblent pas.

« N’accordez rien à l’esprit de parti, rien à la vaine gloire, mais que chacun par l’humilité estime les autres supérieurs à soi » (Phil 2,3) « Ne prenez pas pour modèle le monde présent, mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire » (Rm12-2)…

Bien fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse



Derniers articles

  • Les ordinations en direct
    Suivez les ordinations diaconales et sacerdotales en direct en cliquant sur le lien suivant: Ordinations diaconales : vendredi 24 juin 2022 à partir de 09h45 Ordinations sacerdotales : samedi 25 juin 2022 à partir de 09h45 Derniers articles
  • Le voyage de premières messes
    Chers paroissiens, Nous nous réjouissons de l’ordination de don Vianney le samedi 25 juin à Evron, lieu de la formation des prêtres de la communauté Saint-Martin. Après sa toute première messe célébrée dimanche 26 juin au séminaire où il a […]
  • Grande fête de la Communauté de Paroisses
    Venez nombreux, avec votre famille et vos proches, à la fête paroissiale qui se déroulera au Parc Miquey le dimanche 3 juillet 2022 pour entourer don Vianney en ce jour si particulier pour son engagement sacerdotal. Au programme :   11h00 […]
  • Cinq pains et deux poissons
    Ce dimanche nous entendrons le récit de la multiplication des pains. Et des poissons qui sont souvent oubliés hélas. Nous avons déjà pu parler des poissons lors de la pêche miraculeuse, et là ils sont accompagnés de pain. Écoutons :  (Luc […]
  • Un prêtre qui soit un vrai prêtre !
    Chers paroissiens, Si quelques-uns d’entre nous aurons la joie samedi prochain d’assister à l’ordination sacerdotale de don Vianney, ce sera toute la communauté de paroisse qui se rassemblera dimanche 3 juillet pour sa première messe à Mulhouse au Parc Miquey. […]
  • Messe avec les Chrétiens d’Orient
    Chers paroissiens, C’est avec une grande joie que je vous informe que la messe avec les Chrétiens d’Orient présents en Alsace, à l’invitation de Monseigneur Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg, aura lieu cette année à l’église Saint-Étienne le dimanche 26 […]
  • Portes ouvertes à l’aumônerie !
    Chers paroissiens, Depuis le mois d’octobre nous avons la joie de nous retrouver tous les 15 jours avec une quarantaine de collégiens et de lycéens dans le cadre de l’aumônerie paroissiale appelée « Soirées Acutis* ». Nous y vivons des temps […]
Lire la Suite →