Communauté de Paroisses

archive

Accueil

Exemple

Bienvenue dans notre communauté de paroisses !

Chers paroissiens,

Je voudrais souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux visages que nous avons la joie de découvrir dans nos églises ! Afin que chacun puisse facilement trouver et prendre sa place dans notre communauté de paroisses, nous vous proposons cette année un petit livret de présentation de toutes nos activités sur notre territoire paroissial. Chacun est invité à trouver ce qui lui correspond, le lieu où il peut déployer ses dons, là où il pourra porter du fruit en se mettant au service des autres. Je vous invite de tout cœur à vous engager (chacun à sa mesure !) dans la vie de notre paroisse. Il suffit de remplir le feuillet d’appel au bénévolat joint au livret. Nous comptons sur vous également pour partager et offrir autour de vous ce livret. Beaucoup seront heureux de découvrir ce que nous vivons, de nous rejoindre et peut-être de s’engager à leur tour !

Enfin je vous invite tous à notre fête de communauté de paroisses de début d’année, la traditionnelle kermesse du Sacré Cœur le dimanche 15 octobre.

Bon dimanche à tous !

Fraternellement,

Don Pascal Boulic, curé


Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

Comme annoncé dimanche dernier, et alors que tous nous vivons d’une façon ou d’une autre « la rentrée », nous lançons ce dimanche une invitation extraordinaire à rejoindre l’aventure du projet d’adoration perpétuelle sur nos paroisses ! Dans le sillage de l’expérience des 24h d’adoration hebdomadaire du carême 2023, une équipe de laïcs travaille sur ce projet. Avec un objectif magnifique : nous rassembler dans une prière continue devant notre Sauveur et notre Dieu !

Je vous partage donc ces quelques mots du père Jérôme, prêtre missionnaire de la Sainte Eucharistie, présent avec nous ce dimanche pour prêcher aux messes et donner le coup d’envoi de cette initiative.

Merci à tous pour votre prière.

Fraternellement,

Don Pascal Boulic, curé


En plus de renouveler la vie baptismale et de susciter des disciples missionnaires, l’adoration eucharistique continue est une prière d’intercession pour le monde, un service pour l’humanité : « Pour évangéliser le monde, il faut des experts en célébration, en adoration et en contemplation de l’Eucharistie… » (Saint Jean-Paul II, Journée Mondiale pour les missions, 2004)

Un service éminent pour l’humanité

En adorant le Saint-Sacrement, nous représentons la personne de notre famille, de notre paroisse, de notre monde qui a le plus besoin de la miséricorde divine. Celle-ci reçoit les grâces nécessaires pour revenir à Dieu le Père : Par l’adoration, le chrétien contribue mystérieusement à la transformation radicale du monde et à la germination de l’Évangile. Toute personne qui prie le Sauveur entraîne à sa suite le monde entier et l’élève à Dieu. Ceux qui se tiennent devant le Seigneur remplissent donc un service éminent ; ils présentent au Christ tous ceux qui ne Le connaissent pas ou ceux qui sont loin de Lui ; ils veillent devant Lui, en leur nom… (Saint Jean-Paul II, Lettre à Mgr Houssiau, 28 Juin 1996)

Rayonnement Eucharistique

Une chapelle d’adoration est un phare qui éclaire, unit, rayonne au loin. Lorsque Jésus est aimé et adoré, il accomplit sa promesse : « Quand je serai élevé de terre, j’attirerai tous les hommes à moi » (Jn 12, 32). Par l’adoration eucharistique, nous touchons le Cœur de Jésus. Ce Cœur s’est uni à chaque personne et touche tous les cœurs en retour… Le philosophe américain Peter Kreeft écrit : « C’est un des mensonges les plus destructifs de Satan de dire que rester assis dans une Église en adorant le Christ est inutile, superflu et nous éloigne de nos besoins vitaux et nos devoirs contemporains. L’adoration touche chaque personne et chaque chose car elle touche le Créateur, qui touche toutes choses et toutes personnes au monde, de l’intérieur, de son centre même. Lorsque nous adorons, nous plongeons dans l’œil du cyclone, le point immobile autour duquel le monde tourne. Nous nous unissons à un dynamisme et une puissance infinis. » Peter Kreeft, philosophe américain

Concluons avec les paroles de saint Pierre-Julien Eymard qui déjà au XIXème siècle rappelait l’urgence de l’adoration eucharistique pour renouveler les cœurs, les paroisses et le monde : « Aujourd’hui, l’exposition solennelle de Jésus sacramentel est la grâce et le besoin de notre époque. Elle est la grâce souveraine. L’exposition est l’arme puissante de l’Église et du fidèle… Nous ne craignons pas de l’affirmer : le culte de l’exposition du Très-Saint-Sacrement est le besoin de notre temps… Ce culte est nécessaire pour sauver la société. La société se meurt parce qu’elle n’a plus de centre de vérité et de charité, mais elle renaîtra pleine de vigueur quand tous ses membres viendront se réunir autour de la vie, à Jésus dans l’Eucharistie. Remontez à la source, à Jésus. Surtout à Jésus dans son Eucharistie… Qu’on le sache bien, une civilisation grandit ou décroît en fonction de son culte pour la divine Eucharistie. C’est là la vie et la mesure de sa foi, de sa charité, de sa vertu. Qu’il arrive donc ce règne de l’Eucharistie ! » (Saint Pierre-Julien Eymard, « Le siècle de l’Eucharistie » 1864)

Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

Alors que notre communauté de paroisses entame une nouvelle année et se développe grâce à l’implication de nombreux paroissiens, un besoin se fait sentir : aller planter nos racines toujours plus en profondeur ! Or, l’année dernière, nous avons vécu durant le carême une belle expérience de prière communautaire : chaque semaine, nous nous sommes relayés auprès du Saint Sacrement pour 24h d’adoration eucharistique. Beaucoup d’entre vous ont été marqué par cette façon de prier et ont manifesté le désir de poursuivre l’expérience.

Aussi, depuis plusieurs mois, et à la suite de nombreuses paroisses développant l’adoration eucharistique, une équipe de laïcs travaille sur un projet visant à donner plus d’importance à cette forme de prière dans notre communauté. En vue de lancer ce projet, nous recevrons un prêtre missionnaire de la Sainte Eucharistie la semaine prochaine ; il viendra prêcher à chacune des messes dominicales, pour donner le coup d’envoi de cette initiative, qui pourrait voir le jour à la Toussaint.

Chacun est invité à porter ce projet dans la prière, en particulier en prenant part aux adorations eucharistiques proposés chaque semaine :

  • Les lundi, jeudi et vendredi, de 17h30 à 18h30
  • Le samedi matin, de 10h à 12h

Je vous souhaite un bon dimanche et une bonne rentrée !

Fraternellement,

Don Pascal Boulic, curé

Lire la Suite →
Exemple

Être attentif aux signes des temps

Chers paroissiens,

C’est une grande joie de se retrouver après les périples des uns et des autres tout au long de l’été. Nous sommes également très heureux d’accueillir don Joseph, diacre formé à la communauté Saint-Martin, que certains d’entre vous ont déjà pu rencontrer. Il va passer son année de diacre au sein de notre communauté de paroisses, et nous lui souhaitons une belle arrivée en Alsace !

Comme chrétiens, nous sommes animés par une foi et une expérience de la vie spirituelle que nous sommes désireux de transmettre et partager. Dans le même temps, nous sommes confrontés aux évolutions inédites de notre société, nous plaçant dans des situations nouvelles, susceptibles de nous désarmer… Pour cette raison, nous devons être particulièrement à l’écoute de ce que le concile Vatican II a appelé « les signes des temps » – c’est-à-dire ce que l’époque a à nous dire. Lorsque nous regardons notre ville de Mulhouse, quels besoins, quelles attentes profondes voyons nous se dessiner chez nos contemporains ?

Au moins trois me viennent à l’esprit :

1— l’engagement social : alors que nous assistons à une certaine paupérisation de notre pays, il est essentiel pour nous de nous engager auprès des plus pauvres, en particulier des personnes seules ;

2— la reconstruction du village : je constate parfois avec tristesse que notre société, au lieu d’associer les personnes, tend à les dissocier ; notre désir est alors de soigner, fortifier et parfois de reconstruire, les relations au sein des familles, entre les générations, de proximité.

3— l’éveil à notre vocation spirituelle : cet éveil passe par des voies très concrètes, en particulier par l’entrée de tout notre être dans la prière, corps âme, esprit, ce que nous souhaitons vivre à travers tous les symboles présents dans la liturgie ; et aussi par une conscience renouvelée du rituel sacré. Je crois profondément que ces rituels hérités de notre histoire nous permettent de prier avec notre corps, d’en retrouver ainsi le sens, et pour cette raison, répondent à une aspiration profonde de nos contemporains.

Il y a bien d’autres signes des temps auxquels il nous faudra être attentifs, et je serai toujours heureux de vous écouter partager votre regard en la matière et d’échanger avec vous. Que Dieu vous bénisse !

don Pascal Boulic,
curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur de Mulhouse


Derniers articles

  • Bienvenue dans notre communauté de paroisses !
    Chers paroissiens, Je voudrais souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux visages que nous avons la joie de découvrir dans nos églises ! Afin que chacun puisse facilement trouver et prendre sa place dans notre communauté de paroisses, nous vous […]
  • … en route pour l’adoration continue!
    Chers paroissiens, Comme annoncé dimanche dernier, et alors que tous nous vivons d’une façon ou d’une autre « la rentrée », nous lançons ce dimanche une invitation extraordinaire à rejoindre l’aventure du projet d’adoration perpétuelle sur nos paroisses ! Dans le sillage […]
  • Enraciner notre prière dans l’adoration eucharistique
    Chers paroissiens, Alors que notre communauté de paroisses entame une nouvelle année et se développe grâce à l’implication de nombreux paroissiens, un besoin se fait sentir : aller planter nos racines toujours plus en profondeur ! Or, l’année dernière, nous avons vécu […]
  • Être attentif aux signes des temps
    Chers paroissiens, C’est une grande joie de se retrouver après les périples des uns et des autres tout au long de l’été. Nous sommes également très heureux d’accueillir don Joseph, diacre formé à la communauté Saint-Martin, que certains d’entre vous […]
  • Point historique : le retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Dans le transept droit de l’église Saint-Étienne se trouve un représentation saisissante de la Sainte Cène, c’est-à-dire du dernier repas du Christ avec les douze apôtres, repas au cours duquel il célébra ce que nous pouvons appeler la première messe. […]
  • Les grandes vacances
    Chers paroissiens, Historiquement, les premières grandes vacances ont été accordées par le pape Grégoire IX, en 1231, aux étudiants de Rome. Elles portent alors le terme significatif de vendanges et ne doivent pas dépasser un mois. Si la raison était […]
  • Réfection du retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Chers paroissiens, Nous avons dans l’église Saint-Etienne quelques magnifiques sculptures, dont la plupart sont l’œuvre d’un sculpteur colmarien très réputé à son époque : Théophile KLEM né en 1849 et mort en 1823. Il apprit son art dans l’atelier de menuiserie […]

Lire la Suite →
Exemple

Dans le transept droit de l’église Saint-Étienne se trouve un représentation saisissante de la Sainte Cène, c’est-à-dire du dernier repas du Christ avec les douze apôtres, repas au cours duquel il célébra ce que nous pouvons appeler la première messe. Cette œuvre impressionnante, appelée “retable”, fut entièrement sculptée par l’artiste Théophile Klem, en 1886. Son travail de sculpture est rehaussé par une reconstitution du Cénacle, cette salle où la Cène prit place : son architecture finement ciselée est mise en valeur par un travail de perspective remarquable.  

En contemplant ce retable, nous voyons tout d’abord le Christ entouré de ses 12 apôtres : les uns assis, les autres debouts. Aux côtés du Christ, se trouve Saint Jean, le disciple bien aimé, tout en adoration ; de l’autre côté, Saint-Pierre, le chef des apôtres ; et au fond, ruminant sa trahison, se tient debout Judas Iscariote. 

Jésus tient l’hostie de sa main gauche et la bénit de la main droite ; au-dessus de lui, le monogramme “IHS” est inscrit, surmontant les deux arcs qui forment le panneau arrière de la scène : “Iesus Hominum Salvator“, ce qui se traduit du latin par “Jésus Sauveur des Hommes”. Le plafond de la salle, formé de caissons, est traversé par des poutres de bois dont la partie supérieure est sculptée du blason de l’Agneau Pascal, symbole du Christ offrant sa vie en sacrifice pour l’humanité..

Pour contribuer à donner une sensation de profondeur, le parterre de la salle offre une légère pente, sur laquelle est installé chacun des personnages. Alors que plusieurs de ces derniers sont partis dans les ateliers d’arts de la maison Linder pour être nettoyés, nous remarquons au sol l’emplacement des ancrages de ce puzzle géant fascinant. C’est une grâce de ce travail de restauration de nous faire prendre conscience de la valeur de cette œuvre, et des prouesses techniques qu’elle contient. Ce fut une découverte de réaliser que toutes ces pièces peuvent être démontées, restaurées et remises à leur place afin de former ce bel ensemble harmonieux. 

Sur le socle du retable, vous remarquez l’inscription latine “desiderio desideravi hic pascha mandacare vobiscum”, extrait de l’évangile de Luc (Lc 22,15), ce qui signifie : “j’ai désiré avec ardeur manger cette Pâque avec vous”. La partie inférieure de l’autel, au pied du retable, est est quant à elle composée d’une niche de chaque côté mais également de trois panneaux  sur lesquels nous lisons respectivement : la lettre alpha, la croix pallée ainsi que la lettre oméga. Ces inscriptions font référence à un passage du livre de l’Apocalypse, le dernier livre de la Bible : “Jésus à envoyé son ange à Jean … et il reviendra, car je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin … ce qui arrivera bientôt” (Ap 22,13). 

Ce retable unique nous rappelle la belle foi de nos ancêtres en “l’Eucharistie”, ce pain qui une fois consacré au cours de la messe, devient le Corps du Christ, Présence réelle de Dieu. Les fidèles qui s’y sont préparés communient à ce pain sacré, chaque dimanche en particulier. Le sens de cette communion est de s’unir à Dieu lui-même, tel qu’il l’a voulu à travers son fils Jésus, afin d’entrer dans son amour, pour ensuite en vivre au sein de la communauté chrétienne et le diffuser au-delà.

Quelques mots sur l’artiste, Théophile Klem

La réalisation de l’ensemble de ce retable, autel compris, est l’œuvre de Théophile Klem (1980-1923), enfant de Colmar, sculpteur sur bois et menuisier-ébéniste d’art sacré. Issu d’une lignée de sculpteur, il étudie aux beaux-arts de Vienne avant de revenir dans sa ville natale, secondé de son frère Alphonse, pour reprendre l’atelier paternel. Suite à l’annexion de l’Alsace par l’Allemagne, Théophile décide de rester à Colmar tandis que son frère part s’installer en Meurthe-et-Moselle. Petit à petit, le sculpteur connaît une renommée européenne avec un nombre d’œuvres incroyables qui connaissent un succès phénoménal. Ce sont plus de 1 600 autels, 400 chaires, un nombre important d’ameublement d’église, de boiseries, stalles, confessionnaux, buffets d’orgues, chemins de croix et autres œuvres qui sont confectionnées dans ses ateliers. Fervent catholique, défenseur des églises d’Alsace, il intervient de tout son poids  lorsque l’une d’elle menace d’être détruite ou vendue. En 1923, un terrible incendie ravage ses ateliers, ce sont entre autres archives personnelles et bibliothèques qui partent en fumée sous le regard inconsolable de l’artiste qui s’éteint cette même année. 

En savoir plus sur l’artiste et son travail : La vie et l’œuvre de Théophile Klem ; ouvrage de Janine Erny, petite-fille de Jean-Baptiste Erny, sculpteur dans les ateliers de Klem qui disait au sujet de Théophile Klem “(qu’on n’avait) pas assez rendu justice à cet homme”.

D’après le travail de mémoire de Monsieur Marc Muller, habitant de Mulhouse, paroissien fervent de Saint-Etienne depuis l’enfance, ancien président du conseil de fabrique.


Derniers articles

  • Bienvenue dans notre communauté de paroisses !
    Chers paroissiens, Je voudrais souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux visages que nous avons la joie de découvrir dans nos églises ! Afin que chacun puisse facilement trouver et prendre sa place dans notre communauté de paroisses, nous vous […]
  • … en route pour l’adoration continue!
    Chers paroissiens, Comme annoncé dimanche dernier, et alors que tous nous vivons d’une façon ou d’une autre « la rentrée », nous lançons ce dimanche une invitation extraordinaire à rejoindre l’aventure du projet d’adoration perpétuelle sur nos paroisses ! Dans le sillage […]
  • Enraciner notre prière dans l’adoration eucharistique
    Chers paroissiens, Alors que notre communauté de paroisses entame une nouvelle année et se développe grâce à l’implication de nombreux paroissiens, un besoin se fait sentir : aller planter nos racines toujours plus en profondeur ! Or, l’année dernière, nous avons vécu […]
  • Être attentif aux signes des temps
    Chers paroissiens, C’est une grande joie de se retrouver après les périples des uns et des autres tout au long de l’été. Nous sommes également très heureux d’accueillir don Joseph, diacre formé à la communauté Saint-Martin, que certains d’entre vous […]
  • Point historique : le retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Dans le transept droit de l’église Saint-Étienne se trouve un représentation saisissante de la Sainte Cène, c’est-à-dire du dernier repas du Christ avec les douze apôtres, repas au cours duquel il célébra ce que nous pouvons appeler la première messe. […]
  • Les grandes vacances
    Chers paroissiens, Historiquement, les premières grandes vacances ont été accordées par le pape Grégoire IX, en 1231, aux étudiants de Rome. Elles portent alors le terme significatif de vendanges et ne doivent pas dépasser un mois. Si la raison était […]
  • Réfection du retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Chers paroissiens, Nous avons dans l’église Saint-Etienne quelques magnifiques sculptures, dont la plupart sont l’œuvre d’un sculpteur colmarien très réputé à son époque : Théophile KLEM né en 1849 et mort en 1823. Il apprit son art dans l’atelier de menuiserie […]

Lire la Suite →
Exemple

Les grandes vacances

Chers paroissiens,

Historiquement, les premières grandes vacances ont été accordées par le pape Grégoire IX, en 1231, aux étudiants de Rome. Elles portent alors le terme significatif de vendanges et ne doivent pas dépasser un mois. Si la raison était alors simplement agricole, la notion de vacances a toutefois un fondement biblique que l’on retrouve dès les premières lignes de la Genèse dans le repos du sabbat :

« Et Dieu bénit le septième jour : il le sanctifia puisque, ce jour-là, il se reposa de toute l’œuvre de création qu’il avait faite » Gn 2, 3. Ayant terminé ce qu’Il souhaitait accomplir, Dieu se reposa. Dans une perspective chrétienne, les vacances doivent être considérées comme une manière de « faire sabbat », d’être au repos. Le travail permet en effet de participer à l’accomplissement de la création. Mais il n’est pas une fin. Le repos lui, nous permet de nous rappeler que le travail n’est qu’un moyen, un outil qui sert notre vocation première : retourner vers Dieu. Ainsi les vacances deviennent une anticipation du repos éternel : le ciel.

Puisque dans le livre de l’Exode, l’homme arrête de travailler pour se consacrer à Dieu et à ses proches, profitons de cette période estivale pour donner du temps au Seigneur par la prière et à nos familles et amis par la convivialité, les repas, les jeux, les discussions. 

Bonnes vacances à tous !

Bien fraternellement,

don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur


Derniers articles

  • Bienvenue dans notre communauté de paroisses !
    Chers paroissiens, Je voudrais souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux visages que nous avons la joie de découvrir dans nos églises ! Afin que chacun puisse facilement trouver et prendre sa place dans notre communauté de paroisses, nous vous […]
  • … en route pour l’adoration continue!
    Chers paroissiens, Comme annoncé dimanche dernier, et alors que tous nous vivons d’une façon ou d’une autre « la rentrée », nous lançons ce dimanche une invitation extraordinaire à rejoindre l’aventure du projet d’adoration perpétuelle sur nos paroisses ! Dans le sillage […]
  • Enraciner notre prière dans l’adoration eucharistique
    Chers paroissiens, Alors que notre communauté de paroisses entame une nouvelle année et se développe grâce à l’implication de nombreux paroissiens, un besoin se fait sentir : aller planter nos racines toujours plus en profondeur ! Or, l’année dernière, nous avons vécu […]
  • Être attentif aux signes des temps
    Chers paroissiens, C’est une grande joie de se retrouver après les périples des uns et des autres tout au long de l’été. Nous sommes également très heureux d’accueillir don Joseph, diacre formé à la communauté Saint-Martin, que certains d’entre vous […]
  • Point historique : le retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Dans le transept droit de l’église Saint-Étienne se trouve un représentation saisissante de la Sainte Cène, c’est-à-dire du dernier repas du Christ avec les douze apôtres, repas au cours duquel il célébra ce que nous pouvons appeler la première messe. […]
  • Les grandes vacances
    Chers paroissiens, Historiquement, les premières grandes vacances ont été accordées par le pape Grégoire IX, en 1231, aux étudiants de Rome. Elles portent alors le terme significatif de vendanges et ne doivent pas dépasser un mois. Si la raison était […]
  • Réfection du retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Chers paroissiens, Nous avons dans l’église Saint-Etienne quelques magnifiques sculptures, dont la plupart sont l’œuvre d’un sculpteur colmarien très réputé à son époque : Théophile KLEM né en 1849 et mort en 1823. Il apprit son art dans l’atelier de menuiserie […]

Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

Nous avons dans l’église Saint-Etienne quelques magnifiques sculptures, dont la plupart sont l’œuvre d’un sculpteur colmarien très réputé à son époque : Théophile KLEM né en 1849 et mort en 1823. Il apprit son art dans l’atelier de menuiserie de son père et a travaillé un temps avec son frère Alphonse. Il est à l’origine, à la fin du 19ème siècle, de l’atelier d’art religieux le plus important d’Alsace depuis Schongauer. Il est l’auteur de plusieurs œuvres d’art visibles dans l’église Saint-Etienne :

  • les fonts baptismaux (1890),
  • la Pietà fixée au mur arrière de l’église (1889),
  • l’ancien banc de communion (qui a été transformé pour réaliser l’autel actuel et les deux ambons)
  • les 14 tableaux du chemin de croix (1876)
  • le maître autel en pierre dans le fond du choeur (1897).

Mais son œuvre majeure est le retable représentant la Sainte Cène dans le transept droit de l’église Saint-Etienne. Il reproduit sur des panneaux sculptés la salle dans laquelle a eu lieu le repas du Jeudi Saint. Le Christ, au centre, entouré des 12 apôtres, tient l’hostie de sa main gauche au-dessus du calice et la bénit de sa main droite.

Pour mieux voir les personnages, Klem donne de la profondeur à son tableau en dessinant le sol en pente et les côtés inclinés. Sur le socle du retable on peut lire : « Desiderio desideravi hoc pascha manducare vobiscum » ce qui signifie : « J’ai désiré avec ardeur manger cette Pâque avec vous ».

Ce magnifique retable créé en 1886 a subi l’usure du temps et a été récemment profané par des projections de cire chaude. Les peintures ont perdu leur éclat et les apôtres sont maculés de taches grasses. Le Conseil de Fabrique de Saint-Etienne a donc décidé de redonner à cette œuvre majeure son éclat initial. Mais cette rénovation faite dans les règles de l’art coûte cher : 8700 euros. C’est pourquoi nous sommes obligés de faire appel à vous, chers paroissiens.

Nous appelons à votre générosité pour redonner vie à ce chef d’oeuvre devant lequel tant de fidèles se sont inclinés et ont prié en se remémorant ce repas qui précède la Passion de notre Seigneur.
Un reçu fiscal vous sera donné pour tous les dons à partir de 20 euros.

Philippe WESPISER
Président de du conseil de Fabrique de Saint-Etienne


Derniers articles

  • Bienvenue dans notre communauté de paroisses !
    Chers paroissiens, Je voudrais souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux visages que nous avons la joie de découvrir dans nos églises ! Afin que chacun puisse facilement trouver et prendre sa place dans notre communauté de paroisses, nous vous […]
  • … en route pour l’adoration continue!
    Chers paroissiens, Comme annoncé dimanche dernier, et alors que tous nous vivons d’une façon ou d’une autre « la rentrée », nous lançons ce dimanche une invitation extraordinaire à rejoindre l’aventure du projet d’adoration perpétuelle sur nos paroisses ! Dans le sillage […]
  • Enraciner notre prière dans l’adoration eucharistique
    Chers paroissiens, Alors que notre communauté de paroisses entame une nouvelle année et se développe grâce à l’implication de nombreux paroissiens, un besoin se fait sentir : aller planter nos racines toujours plus en profondeur ! Or, l’année dernière, nous avons vécu […]
  • Être attentif aux signes des temps
    Chers paroissiens, C’est une grande joie de se retrouver après les périples des uns et des autres tout au long de l’été. Nous sommes également très heureux d’accueillir don Joseph, diacre formé à la communauté Saint-Martin, que certains d’entre vous […]
  • Point historique : le retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Dans le transept droit de l’église Saint-Étienne se trouve un représentation saisissante de la Sainte Cène, c’est-à-dire du dernier repas du Christ avec les douze apôtres, repas au cours duquel il célébra ce que nous pouvons appeler la première messe. […]
  • Les grandes vacances
    Chers paroissiens, Historiquement, les premières grandes vacances ont été accordées par le pape Grégoire IX, en 1231, aux étudiants de Rome. Elles portent alors le terme significatif de vendanges et ne doivent pas dépasser un mois. Si la raison était […]
  • Réfection du retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Chers paroissiens, Nous avons dans l’église Saint-Etienne quelques magnifiques sculptures, dont la plupart sont l’œuvre d’un sculpteur colmarien très réputé à son époque : Théophile KLEM né en 1849 et mort en 1823. Il apprit son art dans l’atelier de menuiserie […]

Lire la Suite →
Exemple

Merci à notre Dieu pour la fête paroissiale au Jardin Miquey de dimanche dernier.

Merci pour cette messe sous une voûte d’arbres magnifiques.

Merci au couple Étienne et Joséphine Miquey d’avoir voulu ce lieu il y a plus de cent ans.

Merci à vous tous pour votre fraternité !


Derniers articles

  • Bienvenue dans notre communauté de paroisses !
    Chers paroissiens, Je voudrais souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux visages que nous avons la joie de découvrir dans nos églises ! Afin que chacun puisse facilement trouver et prendre sa place dans notre communauté de paroisses, nous vous […]
  • … en route pour l’adoration continue!
    Chers paroissiens, Comme annoncé dimanche dernier, et alors que tous nous vivons d’une façon ou d’une autre « la rentrée », nous lançons ce dimanche une invitation extraordinaire à rejoindre l’aventure du projet d’adoration perpétuelle sur nos paroisses ! Dans le sillage […]
  • Enraciner notre prière dans l’adoration eucharistique
    Chers paroissiens, Alors que notre communauté de paroisses entame une nouvelle année et se développe grâce à l’implication de nombreux paroissiens, un besoin se fait sentir : aller planter nos racines toujours plus en profondeur ! Or, l’année dernière, nous avons vécu […]
  • Être attentif aux signes des temps
    Chers paroissiens, C’est une grande joie de se retrouver après les périples des uns et des autres tout au long de l’été. Nous sommes également très heureux d’accueillir don Joseph, diacre formé à la communauté Saint-Martin, que certains d’entre vous […]
  • Point historique : le retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Dans le transept droit de l’église Saint-Étienne se trouve un représentation saisissante de la Sainte Cène, c’est-à-dire du dernier repas du Christ avec les douze apôtres, repas au cours duquel il célébra ce que nous pouvons appeler la première messe. […]
  • Les grandes vacances
    Chers paroissiens, Historiquement, les premières grandes vacances ont été accordées par le pape Grégoire IX, en 1231, aux étudiants de Rome. Elles portent alors le terme significatif de vendanges et ne doivent pas dépasser un mois. Si la raison était […]
  • Réfection du retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Chers paroissiens, Nous avons dans l’église Saint-Etienne quelques magnifiques sculptures, dont la plupart sont l’œuvre d’un sculpteur colmarien très réputé à son époque : Théophile KLEM né en 1849 et mort en 1823. Il apprit son art dans l’atelier de menuiserie […]

Lire la Suite →
Exemple

Chers paroissiens,

Quelle joie de célébrer la fête de notre communauté de paroisses en ce beau lieu, le Jardin Miquey, un lieu chargé de sens et porteur d’une mémoire féconde ! Souvenons-nous de son histoire : il y a une centaine d’année, les époux Étienne et Joséphine Miquey, soucieux de vivre en cohérence avec leur foi chrétienne et de partager ce qu’ils avaient reçu, se sont faits les artisans de nombreuses œuvres sociales, parmi lesquelles ce jardin arboré que nous connaissons bien.

S’ils ont ouvert ce jardin, ce fut pour le bien-être des familles d’ouvriers qui vivaient alors dans Mulhouse, en leur offrant un accès à un lieu de repos, de respiration, de convivialité et d’amitié simple. C’était là une façon d’œuvrer au bien commun de la ville, et de montrer l’importance du repos dominical effectivement vécu ; en effet, ce besoin vital n’est pas seulement un besoin primaire, c’est aussi une nécessité spirituelle.

Par la suite, ils confièrent le Parc à la paroisse Saint-Étienne, par le biais de l’association Foyer Saint-Etienne. Cette association, appelée désormais “Association Jardin Miquey”, connaît aujourd’hui un nouveau dynamisme. Désireuse de rester fidèle à l’ADN originel du lieu, elle œuvre à lui donner une seconde vie, à la lumière du beau principe de “l’écologie intégrale” promue par le pape François dans son encyclique “Laudato si”. C’est là une chose toute simple que nous pouvons résumer ainsi : notre adhésion à l’Évangile nous pousse à prendre soin de la Création qui nous entoure, dans toutes ses dimensions : la vie humaine, les animaux et les plantes, en bref, le cosmos dans son ensemble. À cause de notre foi, nous voulons protéger la nature tout comme nos frères et sœurs les plus fragiles. Si le seul fait d’être humain pousse les personnes à prendre soin de l’environnement dont elles font partie, le Pape François insiste : « les chrétiens savent que leurs devoirs à l’intérieur de la Création et ceux à l’égard de la nature et du Créateur font partie intégrante de leur foi ».

Tel est le sens de ce lieu, dans la fidélité à l’intuition originelle des époux Miquey. Avec l’association Jardin Miquey, nous désirons nous aussi nous mettre au service de la société dans laquelle nous vivons et dont nous partageons la responsabilité.

Je profite enfin de ce message pour remercier chaleureusement les membres de l’association d’avoir œuvré à l’organisation de cette fête du 18 juin !

Bonne fête à tous !

Bien fraternellement,

Don Pascal Boulic, curé des paroisses Saint-Etienne et Sacré-Cœur


Derniers articles

  • Bienvenue dans notre communauté de paroisses !
    Chers paroissiens, Je voudrais souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux visages que nous avons la joie de découvrir dans nos églises ! Afin que chacun puisse facilement trouver et prendre sa place dans notre communauté de paroisses, nous vous […]
  • … en route pour l’adoration continue!
    Chers paroissiens, Comme annoncé dimanche dernier, et alors que tous nous vivons d’une façon ou d’une autre « la rentrée », nous lançons ce dimanche une invitation extraordinaire à rejoindre l’aventure du projet d’adoration perpétuelle sur nos paroisses ! Dans le sillage […]
  • Enraciner notre prière dans l’adoration eucharistique
    Chers paroissiens, Alors que notre communauté de paroisses entame une nouvelle année et se développe grâce à l’implication de nombreux paroissiens, un besoin se fait sentir : aller planter nos racines toujours plus en profondeur ! Or, l’année dernière, nous avons vécu […]
  • Être attentif aux signes des temps
    Chers paroissiens, C’est une grande joie de se retrouver après les périples des uns et des autres tout au long de l’été. Nous sommes également très heureux d’accueillir don Joseph, diacre formé à la communauté Saint-Martin, que certains d’entre vous […]
  • Point historique : le retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Dans le transept droit de l’église Saint-Étienne se trouve un représentation saisissante de la Sainte Cène, c’est-à-dire du dernier repas du Christ avec les douze apôtres, repas au cours duquel il célébra ce que nous pouvons appeler la première messe. […]
  • Les grandes vacances
    Chers paroissiens, Historiquement, les premières grandes vacances ont été accordées par le pape Grégoire IX, en 1231, aux étudiants de Rome. Elles portent alors le terme significatif de vendanges et ne doivent pas dépasser un mois. Si la raison était […]
  • Réfection du retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Chers paroissiens, Nous avons dans l’église Saint-Etienne quelques magnifiques sculptures, dont la plupart sont l’œuvre d’un sculpteur colmarien très réputé à son époque : Théophile KLEM né en 1849 et mort en 1823. Il apprit son art dans l’atelier de menuiserie […]

Lire la Suite →
Exemple

Depuis le mois d’octobre nous avons la joie de nous retrouver tous les 15 jours avec 70 collégiens et lycéens dans le cadre de l’aumônerie paroissiale appelée « Soirées Acutis* ». Nous y vivons des temps de jeux, de prière, d’amitié et de formation chrétienne.

Les soirées Acutis proposent à tous les jeunes de la 6ème à la terminale un cheminement de foi continue, pour les aider à approfondir la foi de l’Église, à tisser des amitiés chrétiennes et à développer leur vie spirituelle. C’est dans ce cadre que les adolescents de notre paroisse préparent leur profession de foi (4ème) et leur confirmation (3ème), mais aussi pour certains le baptême et la première communion.

Vendredi 16 juin aura lieu la fête de fin d’année de l’aumônerie, que nous souhaitons partager avec tous les adolescents désireux de découvrir cette proposition : des futurs 6èmes aux terminales. La soirée aura lieu de 18h30 à 22h00 au Jardin Miquey.

Au programme : messe, jeux, barbecue. 
Tous les jeunes gens sont les bienvenus, avec leurs amis.
Merci simplement de prévenir de leur nombre avant le vendredi 10 juin à acutismulhouse@gmail.com ou au 0768532429.

* Le nom « Soirées Acutis » veut placer nos rencontres sous le patronage du Bienheureux Carlo Acutis, jeune chrétien béatifié par le Pape François en 2020.



Derniers articles

  • Bienvenue dans notre communauté de paroisses !
    Chers paroissiens, Je voudrais souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux visages que nous avons la joie de découvrir dans nos églises ! Afin que chacun puisse facilement trouver et prendre sa place dans notre communauté de paroisses, nous vous […]
  • … en route pour l’adoration continue!
    Chers paroissiens, Comme annoncé dimanche dernier, et alors que tous nous vivons d’une façon ou d’une autre « la rentrée », nous lançons ce dimanche une invitation extraordinaire à rejoindre l’aventure du projet d’adoration perpétuelle sur nos paroisses ! Dans le sillage […]
  • Enraciner notre prière dans l’adoration eucharistique
    Chers paroissiens, Alors que notre communauté de paroisses entame une nouvelle année et se développe grâce à l’implication de nombreux paroissiens, un besoin se fait sentir : aller planter nos racines toujours plus en profondeur ! Or, l’année dernière, nous avons vécu […]
  • Être attentif aux signes des temps
    Chers paroissiens, C’est une grande joie de se retrouver après les périples des uns et des autres tout au long de l’été. Nous sommes également très heureux d’accueillir don Joseph, diacre formé à la communauté Saint-Martin, que certains d’entre vous […]
  • Point historique : le retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Dans le transept droit de l’église Saint-Étienne se trouve un représentation saisissante de la Sainte Cène, c’est-à-dire du dernier repas du Christ avec les douze apôtres, repas au cours duquel il célébra ce que nous pouvons appeler la première messe. […]
  • Les grandes vacances
    Chers paroissiens, Historiquement, les premières grandes vacances ont été accordées par le pape Grégoire IX, en 1231, aux étudiants de Rome. Elles portent alors le terme significatif de vendanges et ne doivent pas dépasser un mois. Si la raison était […]
  • Réfection du retable de la Sainte Cène à Saint-Etienne
    Chers paroissiens, Nous avons dans l’église Saint-Etienne quelques magnifiques sculptures, dont la plupart sont l’œuvre d’un sculpteur colmarien très réputé à son époque : Théophile KLEM né en 1849 et mort en 1823. Il apprit son art dans l’atelier de menuiserie […]

Lire la Suite →